Débuter, Technique

Petit lexique CrossFit® 2021

Donc pour celles et ceux qui suivent mes péripéties magnésiennes (c’est comme manichéennes mais avec de la magnésie), nous sachons bien qu’un premier lexique a déjà été publié il y a fort fort longtemps. Mais si vous croivez qu’on allait en rester là, bah vous vous mettez la kettlebell dans l’œil. Voici donc une nouvelle version du futur de maintenant de la mort qui tue.

A

  • Adaptive = catégorie pour les athlètes présentant un handicap.
  • AFAP = As Fast as Possible : un peu comme Fast and Furious sauf que tu ne deviens pas chauve à force de ne pas respecter les limitations de vitesse. Ca consiste donc à effectuer une série de mouvements et ce, le plus vite possible.
  • Affiliée = une salle de sport qui est officiellement autorisée à pratiquer le CrossFit®. Les coachs détiennent notamment le Saint Graal, le Level One, une formation dispensée par CrossFit® HQ afin de partager, notamment, leur méthodologie.
  • Air Squat = un peu comme le « Air Guitar » mais version squat. Ca ne te parle pas? Pas grave. Je t’explique. L’idée est donc de faire un squat, sans charge. Un squat, ce n’est pas seulement une occupation illégale d’un bâtiment. C’est aussi une flexion sur jambes. Un terme particulièrement moche pour dire qu’il s’agit de t’accroupir. Un peu comme quand tu vas chier dans les bois mais sans générer de matières fécales, merci bien.
  • AMRAP = As Many Reps / Rounds As Possible : c’est un peu l’équivalent d’une vente de Monsieur Cuisine chez Lidl. L’idée est d’en mettre le plus possible dans ton chariot. Sauf que là, tu ne peux rien revendre sur Le Bon Coin. Tu as donc une liste de mouvements à effectuer. Une fois que c’est fait, cela constitue 1 tour. Et c’est reparti mon kiki car l’idée est de faire un maximum de tours (ou de mouvements) dans le temps imparti (d’où ma métaphore hystérie shopping).

  • Assault Bike  = une légende raconte que l’Assault Bike a été imaginé par le diable lui-même. Ou peut-être par Frédéric François. Oui, comme toutes les légendes les versions diffèrent. Ca a vaguement l’air d’un vélo avec des poignées. Mais impossible de se la jouer Born to be Wild. Tu vas donc tirer/ pousser sur les poignées en pédalant. Le tout en tentant de perdre un poumon.
    • Athlète = nom donné aux adhérents / membres d’une box de CrossFit®. Oui, même si tu te grilles des clopes avant d’aller t’entraîner.

    B

    • Benchmark = WODs qui sont des grands classiques du CrossFit®. Ce sont des entraînements de référence, qui peuvent revenir régulièrement afin de voir sa progression (ou déprimer). Parmi eux, on retrouve les « Girls« , des entraînements avec des petits noms de filles. Mais des filles qui éclatent la tronche.
    • Box = 1. Nom désignant la salle de CrossFit® / 2. Nom désignant la boîte en bois sur laquelle on risque de te demander de sauter et qu’il ne faut surtout pas traîner par terre.
    • BP = Bench press : autrement appelé le « pousse-tétés ». Les novices nomment aussi l’exercice le développé-couché. Mais on sait bien que ça sert juste à faire la vitrine pour l’été. L’exercice consiste à se coucher (mais pas seulement), sur un banc, et de faire monter et descendre à la barre au-dessus du torse, avec l’aide de tes petits bras musclés.
    • Butterfly = élan utilisé sur les pull-ups (=tractions) et les chest-to-bars. Inspiré du battement d’ailes des papillons. Pas du morceau de Cindy Sanders.
    • BS =  Back squat : mouvement consistant à mettre un barre sur les épaules, puis de descendre en squat (on casse la parallèle, bordel ! ) et de remonter – sans lâcher trop de perlouzes de préférence.
    • BW (or BWT) = Body Weight : poids de corps. On te demande donc de charger ta barre à ton poids de corps. Oui, les chiffres qui s’affichent sur la balance. Tu ne te pèses plus? Bon, bah on y va à l’arrache (mais ne fait pas croire à ton coach que tu pèses 37 kilos).

    C

    • C&J = Clean and Jerk : mouvement d’haltérophilie (épaule-jeté) – ou de beuverie (mais c’est un peu différent) où on amène la barre (ou tout autre accessoire avec un peu de poids) du sol aux épaules puis au-dessus de la tête.
    • Concept 2 = marque probablement imaginée par les Illuminati Reptiliens visant à répandre le fitness sur la planète bleue. Ils ont commencé avec un rameur, et étoffent désormais la gamme avec d’autres machines, dites « ergos« .
    • CLN = Clean : Pas question de nettoyer la merde que tu as foutu avec la magnésie (quoique ça serait une bonne idée de prendre soin de la santé mentale de ton coach). En fait, c’est un mouvement d’haltérophilie pour amener la barre (ça fonctionne aussi avec des dumbbells ou des kettlebells) au niveau des épaules.

    D

    • DL = Deadlift : mouvement  connu sous le nom de « soulevé de terre » dans la langue de Molière. Connu pour être le dada des bourrins (ça fait sens, notamment dans un contexte de métaphore hippique). C’est l’exercice de force athlétique sur lequel on met généralement le plus lourd. La barre part du sol pour arriver au niveau du haut de cuisse.
    • Drop-in = profiter des vacances ou d’un déplacement (ou n’importe quelle autre raison présente sur une attestation de déplacement) pour aller faire un WOD dans une autre box que la sienne.
    • DU = Double-Under. Retour à l’époque des couettes et des shokos. Ce n’est pas parce que Adeline ne te cause plus que tu vas avoir un mot de ta mère. Et hop, tu chopes ta corde à sauter. Et là, tu ne te contentes pas de faire une seule révolution de corde à chaque saut, mais deux. Ca peut tabasser le cardio mais c’est surtout un exercice un brin ingrat, qui met du temps à être acquis. Jusqu’à la révélation. Ou pas.
    • Dumbbell = juste le terme anglais pour parler d’haltères. En CrossFit®, une dumbell a généralement une tête hexagonale. Ca évite qu’elle ne roule sur les arpions du copain, entre autres.

    E

    • Echo Bike = jumeau sous amphet de l’Assault Bike, imaginé par la marque ROGUE. Ca a un peu la même tête que l’Assault Bike mais avec des gros os. Ca fait peur? C’est fait pour.
    • EMOM =  Every Minute On the Minute : toutes les minutes pendant un temps imparti, tu dois effectuer un mouvement ou une série de mouvements. Existe aussi dans différentes déclinaisons, comme le E2MOM qui est, si tu as suivi, la version toutes les 2 minutes.
    • Ergo = en gros, toutes les machines qui risquent de te faire avaler tes crottes de nez : le rameur, le skierg, l‘Assault Bike, le Bike-erg….

    F

    • FS = Front squat : comme pour le Backsquat, l’idée est de faire un squat avec une barre. Sauf que là, la barre est à l’avant du corps. Elle est posée au niveau des salières (pas celles qui trônent dans le buffet de Mamie, hein) et maintenue en place parce que tes coudes sont bien levés vers le haut. Si ce n’est pas le cas, c’est le moment de bosser ta mobilité, Muriel.

    G

    • Games = championnat du monde du CrossFit® avec plein de gens tatoués, super athlétiques et dans une ambiance qui rend jaloux David Guetta.
    • GHD = Glute Ham Developer : autrement connu sous le nom de « chaise romaine ». Mais je n’ai pas pris spé archéologie pendant mes études… Ce qui ressemble à un outil de torture médiévale ou à un équipement de donjon SM (ce qui revient un peu au même, non?) te permet de voir ta vie défiler devant tes yeux la première fois que tu chevauches la bête, tête vers le sol. Tu peux l’utiliser de multiples manières mais la plus commune reste le GHD sit-up, pendant lequel tu te retrouves la tête à l’envers, le dos en hyperextension et tu dois utiliser tes fléchisseurs de hanche pour remonter. Ou tu cries pour qu’on t’aide. Evidemment, le mouvement peut être adapté, notamment en termes d’amplitude.
    L1 Training Guide Shoot

    H

    • Heroes: Non, ce n’est pas un entraînement durant lequel tu dois porter ton slip sur tes leggings de compression. Il s’agit d’un WOD, qui teste généralement le pouvoir anti-transpirant de ton spray Axe poils de chien et loukoums, imaginé en souvenir d’un militaire, policier ou pompier mort durant son service.
    • HSPU = Hand Stand Push Up : tu vois les pompes (je ne parle pas de chaussures)? Tu vois le poirier (pas l’arbre)? Tu prends un shaker, à protéines ou à martini, tu mélanges et hop, tu as des pompes réalisées en position de poirier. Magique.

    K

    • KB = Kettlebell : sorte de sac à main supersonique. Imaginé par un russe vénère, la kettlebell ressemble à grosse boule dotée d’une anse. Elles se déclinent de différents poids, augmentant par tranches de 4 kilos. Elle sert à faire une variété d’exercices, même si, généralement, on la balance au hauteur de poitrine (= swing russe) ou au-dessus de la tête (=swing américain).
    • Kipping = élan permettant de réaliser des mouvements de gymnastique plus rapidement. Les premières tentatives de kipping ressemblent généralement à une crise d’épilepsie. Gare à ne pas confondre les deux.

    L

    • Level One = Formation dispensée par CrossFit® HQ. Si le Level One est le premier niveau, les coachs (ou n’importe quel pratiquant curieux et avec un Livret A pas dégueux) peuvent évoluer comme un Pokemon et suivre des formations plus avancées (Level Two, Three….).

    M

    • MetCon = Metabolic Conditioning workout : conditionnement métabolique. Généralement, la 3e partie de l’entraînement (=WOD) après l’échauffement (=warm-up) et la partie technique (=skill). Le moment durant lequel tu ne sais plus vraiment ce que tu fous là.
    • Mobility = mobilité : truc qui fait faire des grimaces. Sert en théorie à gagner en amplitude de mouvement. En réalité, une torture pire que n’importe quel thruster pratiqué sur un best-of d’Hélène Ségara pour de nombreux athlètes.
    • MU = Muscle Ups : l’objectif de bien des athlètes ! C’est un mouvement de gymnastique, pratiqué à la barre de traction ou aux anneaux. Consiste à passer son corps de la position « je suis en bas et je pandouille » à « je suis tout en haut, vous avez vu ça, bande de béotiens! » Avant d’y arriver, il faudra maîtriser les pull-ups et les chest-to-bars.

    O

    • OHS = Overhead Squat : mouvement d’haltérophilie qui fout la trouille. Bah oui, descendre en squat avec une barre au-dessus de la tête, ça peut causer stupeur et tremblements, comme le disait Amélie.
    • Open = première phase qualificative pour les Games. Ouverte à tous.

    P

    • Plate = poids que tu ajoutes sur la barre d’haltérophilie.
    Photo : Victor Freitas on Unsplash
    • Pood = Unité de poids pour les kettlebells  (1pood = 35lbs = environ 16 kg).
    • PR = Record personnel : quand tu as tout éclaté ! Un nombre de tractions encore jamais enchaîné, un poids soulevé en haltéro, ….
    • PU = Pull-ups : des tractions, selon l’Académie Française.

    R

    • Rep = Répétition.
    • Rest = période repos. Et profites-en car ça ne dure jamais longtemps.
    • RM = Repétition Maximum. Poids auquel tu peux effectuer ton mouvement d’haltérophilie une seule fois. Après, tu fais des bruits bizarres et tu deviens rouge comme une tomate.
    • Rx’d/as Rx’d = As prescribed : Lorsque tu fais ton entraînement (=WOD) aux charges indiquées ou avec l’ensemble des mouvements, sans les ajuster (dans le cas contraire, on opte pour une version Scaled).

    S

    • Scaled : modifier ou ajuster les charges et/ou les mouvements lors d’un WOD.
    • SDHP = Sumo Deadlift High Pull : mouvement qui, comme son nom l’indique, rappelle la position de sumos. Pratique en slip optionnelle. Soulevé de terre avec les pieds plus écartés et les mains plus rapprochées que sur un soulevé de terre standard. Cadeau bonux : il faut faire remonter la barre plus haut que sur le soulevé de terre traditionnel. Elle doit arriver au niveau des clavicules. Bref, rangez les boobs.
    • Skierg = appareil qui ressemble à un Y géant. Généralement hors d’atteinte pour toute personne de moins d’1M60. Reproduit le mouvement de bras des skieurs – sans le vin chaud à l’arrivée.
    • Skill = moment du WOD durant lequel on travaille la technique (et non l’intensité, à la différence du MetCon).
    • SN = Snatch : connu sous le nom « arraché » par les haltérophiles francophones. En un mouvement, il s’agit d’amener la barre du sol jusqu’au-dessus de la tête. Fonctionne aussi avec des kettlebells, des dumbbells voire des petits chihuahuas.
    • Strict = Mouvement effectué sans élan (=kipping).

    T

    • T2B = Toes to Bar. On se pend à la barre (et pas au bar, merci beaucoup) et on doit toucher cette même barre avec les pieds. Une sacrée paire de manches (ou de chaussures), surtout que le mouvement peut se faire avec élan (=kipping) ou sans (=strict).
    • Timecap : le temps imparti pour réaliser votre entraînement (=MetCon).
    • The Girls : WODs de référence, baptisés avec des prénoms féminins.

    W

    • Wallball = exercice délirant consistant à faire un squat et jeter une balle bien trop lourde pour tes petits bras. Gourmandise pour les chirurgiens plastiques spécialistes des rhinoplasties.
    • Warm-up : terme un brin snob pour parler de l’échauffement.
    • WOD =  Workout of the day : « l’entraînement du jour ». Chaque jour, votre coach vous proposera un entraînement totalement inédit. Pas de routine !

    Photo à la une : Corey Young on Unsplash

    1 réflexion au sujet de “Petit lexique CrossFit® 2021”

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s