Reebok CrossFit Games, Rencontre

En route pour les Regionals – CrossFit Caen

J-1 ! Tandis que les français se préparent à donner leur maximum à Madrid, faisons un petit tour en Normandie, histoire de rencontrer une team qui ne met pas de calva dans ses shakers, les athlètes du pays de Guillaume le Conquérant, l’équipe de CrossFit Caen. Merci à tous d’avoir répondu à mes questions ! Planquez-vous, les normands débarquent. Souvenez-vous que la dernière fois, ils ont fini par régner sur l’Angleterre.
Qui sont les membres de la team? Pouvez-vous vous présenter en quelques mots? 
On commence par les filles. Dans ce monde de brutes, ça ne fait pas de mal 😊
Laurie Clément : elle a commencé le CrossFit il y a 3 ans chez nous à CrossFit Caen, une acharnée de travail, qui a su rebondir après un arrêt d’ un an pour donner naissance à son fils.
Barbara Fuente : elle aussi a commencé le CrossFit chez nous il y a un peu plus de deux ans maintenant. C’est une fille avec une grosse détermination, qui possède un mental beaucoup plus grand que sa taille 😛 (1m55)
IMG_1868
Maxime Bisson : on ne le présente plus ! Owner de CrossFit Caen, compétiteur aguerri, gros travailleur à l’entraînement, avec un caractère moins bien fait que la taille.
Arthur Satis : propriétaire de l’affilié CrossFit Caen, pratique le CrossFit depuis maintenant 3 ans au CFC, il s’occupe de la team CFC Compétitor.
Quel type de compétiteurs êtes-vous? Zen, stressés, …?
Dans l’ensemble on reste tous assez zen, malgré quelques différents à l’entraînement. Malgré tout, ça reste de la vie de groupe. En général plus l’échéance avance plus le stress est présent.
On a mis toutes les chances de notre côté pour préparer cet évènement, donc le stress se transformera en adrénaline.

On a mis toutes les chances de notre côté pour préparer cet évènement, donc le stress se transformera en adrénaline.

Quel est votre rêve en terme de CrossFit ?
On est en a plein la tête, on reste des passionnés.
Je pense qu’en compétition, le rêve serait de participer à plusieurs éditions des Meridian Regionals, et pourquoi pas un jour de traverser l’Atlantique. Mais cela reste un rêve.
IMG_4637
Comment avez-vous découvert le CrossFit ?
Arthur : J’ai découvert le CrossFit en 2014, à travers des vidéos. Cela a pris son sens quand j’ai renoué contact avec mon ami d’enfance, Maxime Bisson. Depuis je ne me suis jamais arrêté.
Maxime : Je vais répondre la même chose que mon fidèle ami. A la seule différence que j’ai commencé en 2012, dans la salle de fitness (un globo) où je travaillais. Je passais clairement pour un allumé, c’était à l’arrache et cool.
Laurie : je l’ai découvert dans une salle de fitness par le biais de mon mari Joris, qui venais de découvrir la discipline. Nous avons très vite accroché  ! Nous connaissions déjà Maxime à cette époque, et lorsque nous avons su qu’il se lançait dans le CrossFit, nous l’avons de suite suivi. Depuis, je suis accro !
Barbara : Je faisais du sport à la salle de sport de l’université et je me plaignais que, là-bas, je ne pouvais pas faire beaucoup de chose. Donc un ami qui faisait du CrossFit me disait très souvent de venir en faire avec lui, mais dans ce moment là  CroosFit Caen n’était pas encore ouvert. Max, mon pote et des autres gars faisaient du CrossFit dans une petite salle. Dès que le CFC a ouvert officiellement, j’y suis allée direct et j’ai kiffé dès le premier jour.
Qu’est-ce qui vous a donné envie de commencer ?
A tous, je pense que c’est le goût de l’effort et l’envie de se dépasser sans cesse.
On est tous les 4 des mordus de sport, je pense que si le CrossFit n’existe pas, on aurait trouvé une autre pratique pour assouvir ces envies.
IMG_1824
Combien de fois par semaine vous entraînez-vous ? Est-ce que vous vous réservez des sessions pour vous entraîner tous ensemble ?
On s’entraîne environ 5 fois par semaine. Dans notre préparation en vue des Regionals, on a rajouté une session TEAM, pour travailler ensemble, s’habituer les uns aux autres, et développer une cohésion d’équipe.
Comment assurez-vous la bonne cohésion de la team ?
Pas de recette miracle, on se parle, on essaye de communiquer le maximum.
On partage la plupart des entraînements ensemble depuis quelques semaines.

Sans cesse refaire les wods, ça finit par taper sur le système

Comment s’est passé l’Open pour vous ? 
Pour l’équipe, l’Open s’est bien déroulé. On a profité d’un groupe assez large avec un niveau homogène pour rentrer les meilleurs scores sur chaque Wod. Après, cette période reste assez longue mentalement et physiquement, sans cesse refaire les wods, ça finit par taper sur le système.
Comment avez-vous réparti les rôles pour les WODs? Les athlètes qui ont fait l’Open sont-ils ceux qui font partie de la team pour les Regionals ?
On n’a pas réparti de rôles, on a attaqué les Opens chacun avec l’idée de faire la meilleure perf’ possible sur chaque Wod.
On a déterminé l’équipe, en choisissant les athlètes les plus complets et les plus en forme sur le moment.
unnamed
Le classement a-t-il été une pression pour vous ?
Au début, pas de pression, parce qu’on ne pensait pas jouer de qualification cette saison.
Mais plus l’Open a avancé, plus la pression du Lundi soir et du classement était grande.
Est-ce que les Regionals étaient un objectif pour vous cette année ?
Pas vraiment, notre groupe de compétition est encore jeune. La redistribution des Régions a joué un grand rôle cette année. On est ravi d’en tirer profit, on ne laisserait notre place pour rien au monde.

La redistribution des Régions a joué un grand rôle cette année. On est ravi d’en tirer profit, on ne laisserait notre place pour rien au monde.

Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris votre qualification aux Regionals?
Une grosse joie, vraiment super contents, que tout le travail paye. On a réalisé petit à petit qu’on alait enfin vivre ça.
Comment vous y préparez-vous? Avez-vous changé quelque chose à votre entraînement ?
On a continué à s’entraîner de la même manière, le même volume, avec une plus grosse envie encore. On a inclus des séances en Team au fur et à mesure.
Comment vous sentez-vous à quelques jours du départ ? 
On a hâte, on est prêts. On a regardé un peu les autres Régions les précédents week-ends, on a hâte de se confronter aux épreuves de Dave Castro.
Quel WOD avez-vous hâte de faire? Lequel vous tente le moins?
On a nos préférences pour les wods avec barres. Le Worm sera une découverte. Pour en avoir pratiqué un peu avec la Team Elite Competitor de CTFC, le wod 4 s’annonce démoniaque.
unnamed (1)
Quels sont vos objectifs ? 
Profiter de ce week-end, ça reste une première expérience au Régional, on va apprendre et taper dedans.
Un dernier mot ?
CFC THOR AIE (notre cri de guerre)
fb
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s