Fais ta belle, Shopping

Urgence capillaire !

Ladies, peut-être avez-vous la chance d’avoir des gênes capillaires parfaits. Dans votre bonheur, vous avez d’une crinière parfaite : pas un frisottis ou une mèche de travers à la fin du WOD, à l’image de Camille Leblanc-Bazinet, notre modèle à toutes. Si c’est le cas….150 WallBalls !

Par contre, si comme moi, en fin de WOD (voire en début), votre chevelure tient plus de l’animal mort sur le bord d’une route que de la crinière de Raiponce, cet article constitue une tentative de remédier au problème !!!

Bien entendu, il existe toujours l’éternelle queue de cheval mais avouez que, premièrement, ça n’est pas folichon et, deuxièmement, ça devient vite une arme de torture massive dès que vous faites de la corde à sauter. Evitons donc l’énervement et la boule à zéro, tendance G.I. Fran.

  • Solution 1 : jouer les Rambo

Vous aussi vous avez des pattes de poule? Impossible de faire la moindre tentative de coiffure sans que ça ne ressemble à une scène de crime? Pourquoi ne pas faire comme Jenn Jones (et moi, mais ça, je pense que vous vous en foutez!) : adopter le bandeau (oui, c’est toujours moins de responsabilité qu’adopter un iguane albinos).

Vous en trouverez version fine (et avec une partie en gel anti-glisse) chez Reebok ou UnderArmour, multicolore chez Nike ou, plus large et dans une multitude de motifs chez Junk (mes préférés!). Junk permet également d’absorber la sueur (je sais, je vous raconte des choses tellement glamours) et rendront service aux crossfitteurs/euses qui ont les cheveux courts. Un seul petit hic : la marque est basée aux Etats-Unis aussi, vous devrez affronter un site web en anglais et faire preuve d’un petit peu de patience avant de recevoir votre commande. Mais, croyez-moi, cela en vaut la peine. Ce n’est pas pour rien que de nombreux athlètes ont adopté cette marque.

Quelques exemples de bandeaux JUNK
  • Solution 2 : on (s)tresse

Bien entendu, la tresse classique peut être une solution. Mais avouez que, sur certaines personnes, on flirte plus avec Heidi, fumeuse d’edelweiss que la CrossFit warrior. La solution? On opte pour les tresses africaines.

La dame est prête pour son WOD. On espère juste que son maquillage est waterproof.

Et dans ma grande bonté, voici un tutoriel « tresses africaines » (par contre, je n’ai pas choisi le casting. Aussi, je ne suis pas responsable du fait que l’un des coiffeurs, dans un accès de delirium, ait piqué les pampilles du lustre pour se décorer les oreilles).

  • Solution 3 :  passer ses rest-days à tester de nouvelles coiffures

Voici déjà 7 options. Ca risque de vous occuper un peu entre deux applications de voltarène.

Bon, je parle, je parle. Mais vous, vous faites quoi de vos cheveux pour vos WODs? N’hésitez pas à partager vos astuces…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s