Récupération, Test

Elemat : la fée verte de la récup – Test

C’est bien gentil les huiles de massage et autres produits de récup mais, souvent, les trucs sentent la maison de retraite. Est-ce que tu as vraiment envie d’embaumer la compote de pommes, le tabac froid, les poils de chat, les gouttes de pipi et la tisane au thym?

Personnellement, j’attends la livraison de mon déambulateur pimpé par Xzibit – merci MTV – pour m’y mettre. Et crois-moi, cette bécane-là, je la réserve pour mes vieux jours, quand je pourrais gruger des places dans la file d’attente de la boulangerie sans honte, et pas seulement aux lendemains de squats lourds.

Dans le meilleur des cas, ces produits me font penser à 30 minutes dans la salle d’attente de mon acupunctrice, qui a pour habitude de faire cramer de l’encens et – peut-être – de fumer de la tisane « Douce nuit » entre 11h et midi. L’ambiance enfumée n’a rien à envier à une partie des Mystères de Pékin, comme MB l’imaginait en 1987. Manifestement, à l’époque, on avait une vraie nostalgie des fumeries d’opium.

Toujours est-il que, en temps de non-consommatrice de culottes pour dames qui flirtent avec la descente d’organes, je ne suis pas spécialement fan de ce que j’ai pu tester dans un passé plus ou moins récent (à une ou deux exceptions près). Or, ça faisait un moment que je stalkais les réseaux sociaux d’une marque française spécialisée dans les produits de récup : ELEMAT. Bon, rassure-toi, hein. Je n’ai pas non plus vrillé en mode « louche à pancakes » (big up, Sam Goldberg et tes 8 orteils). J’ai simplement suivi le développement de la marque, histoire de connaître un peu son actualité.

La marque est née en 2019. Son nom? Un peu comme dans MOTUS, tu mélanges les deux prénoms des fondateurs : Matthieu et Eleonora, et paf, ça fait des chocapics. Le dada du duo, c’est le triathlon. Oui, ce sont des gens qui font de la course de leur plein gré. De la course, de la natation et du vélo, même. Je ne les juge pas, hein. Mais quand même,…de leur plein gré !

Personnellement, rentrer sous la pluie, sur mon Rockrider de 1996 après 400 m de run, ça compte presque comme un triathlon, dans ma religion. Mais j’aime les thrusters. Donc, je ne suis pas vraiment un modèle de santé mentale.

A l’heure actuelle, ELEMAT compte trois produits : une huile de douche, une huile de massage et un baume essentiel. Et j’ai testé les trois. Si c’est pas de la folie furieuse, ça.

Mes antécédents en matière d’huile de douche sont très relatifs. J’avais acquis chèrement une huile de douche Rituals qui, si elle sentait très bon, finissait plus rapidement dans la bonde de douche que sur mon popotin. Et, non, ce n’est pas parce que je me prenais pour Simone Biles sous le ciel de douche. La conclusion : agréable mais pas pratique. Dans le cas d’ELEMAT, j’ai fait un peu comme avec les légumes verts et les enfants : goûte avant de dire que tu n’aimes pas. Sauf que je n’ai pas bu l’huile de douche, je me suis lavée avec. Parce que je ne suis pas certaine que l’arnica soit plus efficace en shot. Et c’était comme Mémé un samedi soir au casino du Tréport : Jackpot, mon pote. Non seulement l’huile sent vraiment super bon (un peu trop même puisque le Barbu a fini par jeter son dévolu sur la bouteille) mais elle lave bien (en tout cas, personne n’a émis de remarques concernant un problème d’effluves corporelles). Pas besoin d’en utiliser 33cl à chaque douche (donc, malgré un prix élevé, elle dure longtemps), et elle permet de bien réhydrater l’effort après une session de sport. Le seul point qui m’ennuie un peu, mais ça, c’est mon côté « Sarouels et Best Of de Tryo » qui ressort, c’est le fait que la bouteille soit en plastique. Même si, un contenant assez léger et peu fragile est toujours plus pratique dans une trousse de toilette larguée au fond du sac de sport.

L’huile universelle n’a rien à voir avec celle dans laquelle tu fais frire les stars de ta poutine. Il s’agit d’une huile sèche. Une huile sèche? Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers du concept, ça n’a rien d’une farce. Parce que si, toi aussi, tu as déjà tenté les massages du corps voire l’huile hydratante, tu sais que qu’il existe des huiles pas sèches. Irais-je jusqu’à parler d’huiles humides, qui sait? Bref, le principe de l’huile sèche, c’est d’hydrater ta peau, tout en pouvant t’habiller sans devoir t’étendre sur un Tancarville, dans un courant d’air, pendant 5 à 6 heures. Elle permet aussi de (te) masser sans foutre sur le cul une nappe phréatique parce que tu dois te laver les mains à l’eau bouillante pendant 23 minutes afin de te débarrasser de la pellicule grasse qui recouvre tes mains. Donc tu peux utiliser l’huile universelle d’ELEMAT pour t’hydrater après la douche ET masser tes petits muscles endoloris, mais aussi au fil de la journée, si tu veux agir sur une zone qui danse un peu trop des claquettes.

Un peu comme le baume essentiel, d’ailleurs. Encore plus que l‘huile universelle, c’est une sorte de couteau suisse de la récup. Efficace sur les douleurs musculaires, elle peut également être utiliser sur différents bobos, comme les hématomes (hello les box jumps et autres kettlebells snatchs). L’odeur est très fraîche, à l’instar des deux autres produits de la gamme, avec, notamment de l’eucalyptus. Mais pas uniquement, ce qui évite de causer des émeutes chez des koalas en rut, si jamais tu dois faire un crochet par l’Australie ou un parc animalier. Là encore, pas de texture grassouillette ou collante. Tu l’appliques, ça fond mieux que de la cookie dough, ça sent bon et roulez jeunesse.

En plus, mon côté ZADiste apprécie particulièrement les contenants en verre de l’huile universelle et du baume essentiel. Cerise sur le cupcake, les produits sont fabriqués en France, avec des ingrédients d’origine naturelle.

Bref, j’ai beaucoup beaucoup aimé le coffret regroupant ces trois produits et, quand le Barbu aura sifflé toute l’huile de douche, j’en rachèterai. J’espère juste que, d’ici là, un revendeur proposera ELEMAT près de chez moi. Parce que, oui, tu peux acheter sur le site de la marque, mais aussi dans des boutiques près de chez toi (sauf si tu habites au Havre 😉 ) Et à quelques semaines de Noël (Enfer et Damnation, flagellez Mariah Carey), une de ces trois pépites récup (voire les trois, c’est toi qui voit si tu as eu une petite prime), c’est une excellente idée cadeau pour les copains et les copines qui mettent des baskets pour faire autre chose que d’aller chercher un bucket chez KFC.

Prix
Huile de douche, 16.90€
Huile de massage, 22.90€
Baume universel, 24.90€
Coffret récup, 59.90€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s