Evénement, Rencontre

Et il n’en restera qu’un : le Frankton Tactical Challenge

« Je suis pas venue ici pour souffrir, OK? » Ah bah pas de bol, Muriel, tu t’es trompée de disque. Tu as signé pour en chier. Parce que l’événement dont il est ici question, n’a rien à voir avec une promenade dominicale, histoire de digérer le rôti de Mémé (-le rôti préparé par Mémé, entendons-nous. Parce que manger sa Mémé, c’est mal. Sauf si ta Mémé est méchante. Auquel cas, c’est juste sociologiquement mal vu).

Là, tu peux faire une croix sur ton oreiller ergonomique et ta combi en pilou-pilou, parce que tu ne vas pas dormir beaucoup. Vraiment pas beaucoup. Et puis, tu vas marcher, courir, porter des trucs lourds. Un peu comme une très, mais alors très longue journée de soldes avec ta mère. Sans ta mère. Ce qui peut être un avantage non négligeable. Ou alors, tu peux aussi amener ta mère et en faire une arme pour user les autres participants de ce défi en mode survie.

Certes, ce n’est pas comme sur W9 où tu dois aller en Guyane pour tenter de buter un crocodile mutant uniquement avec un sac congélation et une paire de lacets, mais ça pique franchement ! D’ailleurs, rares sont ceux qui viennent à bout de ce stage ! Sois prévenue, Muriel. Et histoire d’en savoir plus, on a posé quelques questions à Guillaume, owner de CrossFit® Frankton et concepteur du Frankton Tactical Challenge.

Peux-tu te présenter ? 

Guillaume Bouchard, 31 ans, owner et coach de CrossFit® Frankton depuis 2017. Avant d’avoir la box, j’étais militaire au 13 bataillon de chausseurs alpins à Chambéry

Photo : Damien Colmet

Quand et comment as-tu découvert le CrossFit ? 

Début 2012 à CrossFit® Bordeaux, j’étais coach en salle muscu classique. La salle était totalement équipée de machines guidées, sauf une toute petite salle avec des haltères, et des bancs. J’y passais mon temps, à faire des mouvements sans prendre de pause, on me prenait pour un grand malade et là, un mec vient me dire «tiens, tu devrais regarder, il y a une salle qui a ouvert, ils sont aussi malades que toi, ça devrait te plaire ». 
Et depuis je suis réellement crossfiteur.

Il y a une salle qui a ouvert, ils sont aussi malades que toi, ça devrait te plaire

Depuis quand CrossFit® Frankton existe-t-elle ? 

Nous avons ouvert en octobre 2017, après avoir géré un garage gym entre potes (le garage gym Chambéry). J’ai voulu ouvrir ma box avec ma femme.

Tu peux m’en dire plus sur la box ? 

Déjà Frankton, c’est le nom d’une mission des forces spéciales anglaises à Bordeaux, lors de la Seconde Guerre mondiale.
C’est une box de 550 m2, composée de deux salles de WOD. Nous sommes en constante évolution, que ce soit sur le matériel ou les événements. Avec Aurélie, nous détestons rester sur nos acquis.

Nous détestons rester sur nos acquis

Du coup, on a quasi tout comme matos, et même un parcours d’obstacles en extérieur autour de la box.

Nous sommes 3 coachs, et Aurélie à la gestion.

En quoi consistent les Tactical Selections ? 

Depuis 2 semaines, c’est devenu le Frankton Tactical Challenge. J’ai voulu me différencier d’un des événements de la célèbre marque Goruck (qui fournit notamment les événements CrossFit® en sacs à dos lestés, NDLR).

Photographie : Damien Colmet


C’est un challenge de 48 h d’effort continu, sous le format d’une sélection militaire.
Quasiment pas de pause, seulement 2x1h30 de stop au total. 

Un format de sélection militaire, 48 h de challenge, quasiment pas de pause

Ce n’est pas du CrossFit®, ce sont vraiment des activités avec des formats différents aussi bien avec son sac à dos ou avec des sandbags. Il faut courir, ramper, pousser, tirer, etc..
L’intensité durant les 48 heures reste vraiment basse mais le flow constant d’activité pousse les gens à bout, aussi bien physiquement que mentalement.
C’est clairement un défi personnel pour se situer physiquement. Pour le moment, seulement 10 % de réussite, ce qui en fait un des événements les plus durs en France.

Photographie : Damien Colmet

Pour le moment, seulement 10 % de réussite
Ce n’est clairement pas réservé aux militaires, c’est un événement de type militaire mais adapté au monde civil.

Comment est venue cette idée ? 

Je ne veux pas créer de compétition CrossFit®. Il y en a déjà beaucoup, je voulais mon événement à moi, dans mon monde. Du coup, allier CrossFit® et le côté militaire. Et un jour, alors que je traîne sur YouTube, je vois une vidéo de la marque Goruck et là je me dis « putain je veux faire ça moi aussi » ! En y participant, ça m’a donné l’idée d’organiser ça également en France à ma façon.

À qui est-elle destinée (militaires, athlètes de CF,…) ? 

C’est un événement qui ne peut pas plaire à tout le monde, c’est sûr et certain ! Tout le monde n’a pas envie de se faire autant violence sur 48 h. 
C’est vraiment pour les gens qui veulent se dépasser encore plus, aller chercher encore plus loin que sur un wod de 12 min.
C’est vraiment pour toute personne motivée pour apprendre à se connaître dans la noirceur de leur fitness.

C’est vraiment pour toute personne motivée pour apprendre à se connaître dans la noirceur de leur fitness.

Comment préparer ce défi ? 

Continuer à s’entraîner habituellement, et deux mois avant l’événement, j’envoie une programmation totalement adaptée à ce qu’ils vont connaître. Ainsi, ils vont beaucoup marcher avec un sac lourd, faire des mouvements lents mais treeees longs et à reproduire énormément de fois)

Photos : Damien Colmet

Comment s’est déroulée la première édition ? 

J’étais en stress total !

Génial !! Exactement comme je l’avais imaginée et écrite dans mes notes. 
J’étais en stress total ! Est ce qu’il y aura des finisher ? Est-ce qu’ils vont tenir ? Est ce que mon planning va être à l’heure?

Photo : Damien Colmet

Mais sinon vraiment génial, à chaque nouvelle épreuve il y avait des abandons, pour au final qu’il en reste qu’un seul. (L’avant-dernier a abandonné a seulement 3h avant la fin, mais lui n’était pas au courant du timing : ils n’ont pas le droit d’avoir de montre).

As-tu réfléchi à d’autres déclinaisons ? 

Je vais probablement faire la même chose en équipe. Si un des membres du binôme abandonne, les deux abandonneront. Du coup, ils devront se motiver à deux pour continuer et aller au plus loin. Et très très probablement en Corse sur un énorme terrain privé. Mais je vais y réfléchir après que l’édition de janvier soit terminée. Elle aura d’ailleurs lieu le 28/29/30 janvier. Tu peux retrouver les dernières infos sur le site de l’événement : https://my.weezevent.com/frankton-tactical-challenge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s