Blablabla, Shopping, Test

J’ai testé les dumbbells Crossliftor

Que je te prévienne : cet article n’est clairement pas sponsorisé par l’union des voisins qui mangent des chips ensemble et qui ont un jardin partagé. Dans la cour de notre immeuble, il y a des herbes folles et les os d’un pigeon qui a clamsé là – et à qui personne n’a donné de sépulture avec une plaque en marbre figurant un pseudo portrait de Johnny Hallyday réalisé avec le pyrograveur retrouvé dans le grenier de ta mamie.

Si je suis pour la paix des ménages – surtout quand j’ai raison -, j’ai plus de mal avec la paix du voisinage. Il faut dire que je suis mal entourée, entre les voisins du dessus qui éructent des glaviots de l’espace H24 et la voisine d’en face qui est persuadée que nous sommes des tueurs à gages et fuit dès qu’elle nous aperçoit. Bref, pas vraiment la contrée des Teletubbies – même si je ne sais pas ce que le voisin d’en face peut faire nu avec son aspirateur. Pour ne rien arranger, cela fait 7769 jours que je suis dans une capsule spatiale. Fort heureusement, le dispositif, conçu par un partenariat russo-bulgare, contient un sanibroyeur. Ca m’évite les couches pour adultes…

Ah non, merde, pardon, j’avais un peu l’impression d’être dans un épisode d’Alien, surtout après la période de Pâques, riche en œufs. En fait, ce cauchemar interstellaire, c’est bien un confinement qui n’est pas un confinement mais qui t’oblige à rester dans un périmètre de 10 kilomètres. Ou peut-être de 30. Ca dépend. Mais c’est fini ou peut-être pas. Quelqu’un a compris quelque chose? Parce que là, personnellement, j’ai un peu l’impression de refaire le concours du Kangourou des Maths sous crystal meth.

Quoi qu’il en soit, les boxs sont toujours fermées pour le moment. Sauf celles avec un espace extérieur. Mais si c’est ton cas, je ne te cause pas. Nah. Même si ça va bientôt rouvrir hein. Mais quand même. Maintenant j’assume mon côté asocial.
Et puis, ce n’est pas que le temps normand soit spécialement tropical, mais je suis prête à tout pour woder correctement, même à mettre un K-Way. Ouais, même un K-Way dégueulasse, jaune et qui fait sac banane. Comme lors de ma sortie au parc zoologique de Cerza en 1992. Là, ça fait un sacré paquet de jours que je joue les boîtes à prout dans l’appart (ceux qui font des sit-ups sur du parquet savent). Fort heureusement, j’ai de la chance dans mon malheur. Oui, je philosophe, je suis une sorte de Clémence Bacardi, c’est comme Matthieu Ricard mais avec plus de cheveux et moins de sagesse. La chance tout ça, tout ça. Bah oui, parce que j’ai du matos. Non, je ne parle pas d’un éventuel service trois pièces mais bien de matériel qui fait transpirer, de ces bons vieux rameurs, kettlebells et autres sandbags…

Un petit trésor de guerre complété grâce à la gentillesse de Crossliftor. Parce que, cet ajout à mon préciiiiiiiieux, c’est venu d’une autre galère. Parce que, si tu te souviens un peu, Madame Pas de Bol a joué à saute-moutons sur une box en août dernier. Elle a atterri nettement moins bien que tous les avions en détresse dans une production de Jerry Bruckheimer.

Moralité, la cheville a fait un vieux « crac » sponsorisé par les biscottes Heudebert et la dame a fini la guibole dans le plâtre. J’étais toujours plus ou moins dans le même état de délabrement lors du West Coast Throwdown et, prenant fait et cause concernant la réfection de la ruine qu’était mon corps, Crossliftor m’a offert des dumbbells pour que je continue à bouger le temple gréco-romain dans lequel j’habitais.

A moi les vertes prairies du renfo des bibi et les vastes contrées du muscle snatch ou clean ! J’ai pressé, pressé (et pas que des citrons pour le mojito). Un comble pour une fille qui a la réputation d’être tout le temps en retard. Mais qui l’eut cru (sauf peut-être les sociétés secrètes troglodytes qui fomentent un complot visant à la domination de l’univers par des ratons laveurs télépathes), je ne pensais pas que je transpirerai autant sur mes nouvelles dumbbells. Parce que, même si j’ai fini ma rééducation assez rapidement, Manu, il s’en cogne. Donc il n’a pas réouvert les boxs. Il a fallu continuer le combat et se taper des lunges overhead sur un tapis de rameur qui glisse.

Tout ça pour dire que j’ai eu le temps de les tester, mes dumbbells. Et elles n’ont pas de risque de prendre la poussière : pas une semaine ne passe sans que je ne les utilise. Donc je peux te dire que je les aime d’amour. Oui, j’assume de vivre cet amour au grand jour. Et qu’importe le jugement de ma famille. J’ai même postulé chez Evelyne Thomas pour en parler.

Toi aussi, tu les aimerais surement. Et pour plusieurs raisons.
D’abord, elles ont de la gueule. C’est certainement la première chose que je me suis dit en les sortant de leur berceau carton. Même pas besoin de leur acheter une grenouillère Gucci, elles rayonnent. Ce qui fait la différence visuellement, c’est la poignée en acier, noire. Ce qui donne l’impression que ta dumbbell, c’est en fait une Bat-dumbbell. Et que tu peux potentiellement combattre le crime en les jetant sur la carafe du voisin nu avec son aspirateur. Tu te vois sortir dans la rue, et les mettre sur le siège passager de ta Batmobile. Le pot d’échappement crache des flammes. Et soudain…tu te prends une prune parce que tu es sorti de chez toi après le couvre-feu. Putain, on ne peut même plus être Batman ! Période de merde.

Donc tu repars avec tes dumbbells dans ton salon, et tu lances un WOD, histoire de te passer un peu les nerfs. D’ailleurs, si tu n’as pas d’idées pour woder seul/e ou avec Robin, voire toute ta clique de Gotham, sache que Crossliftor a lancé Wod Yourself, un générateur de renfos, mobilité et WODs – dans lequel les exercices sont imaginés en fonction du matos dont tu disposes…
Là, avec mes Bat-dumbbell, le choix est vaste : Bat-snatch, Bat-deadlift, Bat-overhead squat, … Et le tout sans flinguer son parquet à prouts grâce aux têtes hexagonales en caoutchouc bien bien épais. L’inverse est vrai aussi d’ailleurs : les têtes des bestioles résistent aux assauts répétés des revêtements de sol. OK, je ne vais pas te mentir : je ne les droppe pas.

Mais Muriel, tu crois vraiment que j’ai envie que Damidot vienne mettre son nez dans toute cette histoire? Pas question de se lancer dans des travaux hasardeux, tout ça parce que tu l’as mauvaise et que tu veux dropper tes DB. Tu droppais tes DB à la box, toi? Regarde-moi dans les yeux et dis-moi la vérité. On sait très bien que tu le faisais qu’à proximité des gens que tu n’aimes pas trop, en espérant que la DB s’écrase sur leurs métatarses. Mais c’est méchant ça. C’est mauvais pour ton karma. Tu finiras en Enfer. Un enfer où on t’oblige à faire des thrusters et de l’Assault Bike pendant un concert éternel de Mireille Mathieu. Ca rigole moins, là.

Assurément, ton coach t’a dit de ne pas dropper tes DB. Reste à savoir si tu écoutes ton coach, vil céphalopode. D’autant qu’avec mes Bat-dumbbells, le grip te permet une excellente prise en main, sans tenter le gommage au papier de verre. Seul moment où ça picote? Quand ton coach imagine tout un WOD sur les DB. Oh, détends-toi, ce n’est pas une épreuve de Koh-Lanta. C’est juste que tu dois faire des push-ups sur les DB, du devil press,…Bref, un peu comme si tes DB et toi, vous ne faisiez plus qu’un…


Et peut-être que ça va arriver parce que elles et moi, on va bientôt fêter nos noces de coton. Je vous inviterai bien pour une bamboche mais comme on ne peut rien prévoir, ça sera sûrement du surgelé. En attendant qu’on fasse péter le Charles Vollner et la citrate de bétaïne, je vous dis qu’on file l’amour parfait. Certes, moi je prends soin d’elles. Elles, elles me font souffrir. Je crois que cette relation est sous le signe des pervers narcissiques. C’est ce que j’ai lu dans Voici, la dernière fois que je suis allée chez le coiffeur avec mon scaphandre. Toujours est-il qu’elles sont belles comme au premier jour, comme si le temps n’avait pas de prise sur elles (un peu comme Cher, quoi). Elles et moi, c’est pour longtemps…

Dumbbells hexagonales Crossliftor, à partir de 15€ l’unité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s