compétition, crossfit games, Raconte-moi ton CrossFit, Rencontre

De retour de Wodapalooza – Anne-Laure Coutenceau

Tandis que les CrossFit® Sanctionals se succèdent, la communauté française a le plaisir de voir des athlètes nationaux woder aux quatre coins du monde. Après avoir suivi son parcours lors de Wodapalooza, ainsi que sa très belle 4e place, c’est Anne-Laure Coutenceau qui a la gentillesse de nous raconter son CrossFit® et son expérience à Miami lors de l’édition 2020 de Wodapalooza !

Peux-tu te présenter? 
Je m’appelle Anne-Laure, j’ai 32 ans. Je vis à coté de Rennes et je suis directrice de supermarché. Je vis seule avec mon petit chat!

Depuis combien de temps pratiques-tu le CrossFit®?
J’ai commencé le CrossFit® en 2016 à Crossfit® Saint-Nazaire. Aujourd’hui je suis adhérente chez CrossFit® Honey Baby.


Comment as-tu découvert la discipline? 
J’ai découvert le crossait grâce à mon amie Claire, passionnée de sport, elle me parlait depuis quelques temps de cette discipline. Au détour d’un voyage à Paris pour voir un ami, elle nous a motivé pour aller faire une séance d’essai. Je me souviendrai toute ma vie de ce premier WOD : KAREN! Je n’ai pas marché pendant 4 jours!!! Mais apparement la souffrance ne m’a pas refroidie! Quelques mois plus tard, une box ouvrait à St Nazaire. Je me suis donc lancée. C’est là que tout à commencé. 


Tu as pratiqué d’autres sports auparavant?
J’ai dansé de mes 3 ans jusqu’à mon adolescence. J’ai également fait de l’équitation. Vers mes 16 ans, j’ai tout arrêté. J’ai repris par le CrossFit® à presque 30 ans & ça n’a pas été facile!!!

Qu’est-ce qui t’a séduit dans le CrossFit®?
Ce sont les possibilités de ce sport. Je me suis vite aperçu que peu importe mon niveau, peu importe mon physique, peu importe qui je suis, je peux pratiquer cette discipline comme les autres. J’ai vite pris goût au dépassement de soi. Je pouvais être MOI et même une meilleure version de moi. Le goût du challenge et le bonheur de me voir progresser m’a motivée à continuer. J’étais capable de faire des choses que je n’aurais jamais imaginé faire.


Quand as-tu commencé les compétitions?
 Avec mon amie Charlotte. La box de St Nazaire organisait l’Atlantic Beach Battle et nous avons entrepris de nous y inscrire. C’était juste dingue, cette adrénaline, ce plaisir de pouvoir me surpasser avec elle. Nous avons passé une journée exceptionnelle. C’est là que j’ai pris conscience qu’il m’en fallait plus!


Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire les qualifications pour WZA?
En 2018, j’ai fait les qualifications, un peu à la hâte. En effet, la première semaine de qualification venait de commencer et un contact sur Instragram m’a demandée si j’y participais. Je ne connaissais même pas cette compétition… Après discussion avec mes amis, ils m’ont tous poussés à m’inscrire ; ce que j’ai fait ! Après les 3 semaines de qualifications, j’étais qualifiée pour cette magnifique compétition! En 2019, les qualifications pour l’édition 2020 avaient un goût différent… En effet, lors de la finale des WZA 2019, je me suis blessée lors de la 2e épreuve, ce qui a mis fin à celle-ci. Du coup, les dernières qualifications avaient un goût de revanche. J’avais passé plus de 6 mois à me remettre sur pied et mon seul objectif était d’y retourner.  


Comment se sont-elles passées ?
Elles se sont très bien passées! J’avais, malgré ma blessure, beaucoup progressé pendant cette année. J’ai bien sûr eu quelques frayeur et elles ont été éprouvantes physiquement. Mais quel bonheur de voir mon nom dans le haut du classement durant ces 3 semaines! Mon objectif était là, juste devant moi!


Et quelle a été ta réaction quand tu as appris ta qualification ?
Tout s’est mélangé dans ma tête… Joie, angoisse, doute, satisfaction, fierté & soulagement! Mais celui qui prédominait était le bonheur. Toutes ces heures d’entrainement pour atteindre mon objectif avaient payé! 


Tu as changé quelque chose à ton entraînement?
Suite à ma qualification, il fallait que je travaille mes points faibles et consolide mes points forts. Je devais adapter mes entraînements. Ca a été un grand changement à ce moment là.

D’ailleurs, je crois savoir que tu travailles avec Thomas Picard pour ta programmation, tu peux nous en dire plus ?
Effectivement, c’est Thomas qui me coache. On s’est rencontré lors du Marseille Throwdown où nous avons eu quelques échanges à propos de mes entraînements, etc. Ensuite, Thomas m’a contactée pour savoir si j’étais intéressée pour qu’il m’accompagne durant ma préparation pour les WZA. Je suis allée le rencontrer dans sa box, nous avons échangé sur sa façon de travailler et sur mes attentes. Je lui ai tout de suite fait confiance et nous avons commencé notre collaboration.

Crédit photo : Stéphanie Madaule

Quelles ont été tes impressions en arrivant à WZA?
WOUAH! Une enfant devant le cadeau qu’elle attend depuis des mois! Je me suis sentie toute petite mais tellement chanceuse de pouvoir être là & de pouvoir participer à cette superbe compétition où les plus grands du CrossFit® sont présents.


Pas trop stressée avant de commencer?
Stressée? Le mot est faible… Je me suis beaucoup trop mis la pression, mais je n’étais pas surprise, je savais que j’allais me mettre dans cet état. Heureusement, mes amis qui étaient présents avec moi m’ont beaucoup aidé.

Comment se sont passés les WODs? Pas trop compliqué de gérer le climat un peu capricieux ?
La première journée ne s’est pas déroulée comme je le voulais. Ni le dernier event d’ailleurs. Mais je fais quatre belles épreuves où je donne tout et où je prends beaucoup de plaisir. Le temps a joué principalement sur le contenu des events. A cause de la pluie, trois de nos épreuves ont été modifiées au dernier moment. Mais personnellement, vivant en Bretagne, la pluie m’allait mieux que le plein soleil!


Quel WOD as-tu préféré? Moins aimé? Pourquoi?
Mon WOD préféré : l’event 5.

For Time

40 Pistols
20 db-ball over shoulder 
100m swim
into 3rds
10 pistols
10 Dball over sh. 
**20 min Time Cap**

J’ai pris énormément de plaisir sur cet épreuve! Entre autre par son contenu et les mouvements que j’affectionne tout particulièrement mais aussi parce que je suis allée chercher sur les deniers tours la jeune fille qui était devant moi, et ce pour finir 1 seconde derrière elle! J’ai vraiment adoré ce moment. Celui que j’ai le moins aimé : le dernier WOD.

Wod 7 
50 Wall Ball
40 Cal Ski
30 DB Snatch 
20 Box step Over
10 pull ups

Sur le papier, il est fait pour moi ; je bosse ce type d’enchainement très souvent à l’entraînement. et je me mets une très grosse pression, que je n’arrive pas à gérer. Je suis loin en dessous de ce que je suis capable de faire. Je finis avec une très grande déception.


Quelle était l’ambiance entre les compétiteurs et lors de la compétition en général?
L’ambiance entre nous était très bonne. Nous nous connaissons toutes via les réseaux et nous étions heureuses de nous voir. Le monde de l’Adaptive est restreint et privilégié ; c’est notre force.


Que retiens-tu de ta participation?
Ma victoire de l’event 6!
Wod 6
12-9-6-3 For Time

  • Deadlift 
  • bar facing Burpee

C’est le plus beau moment de cette compétition. Je ne peux pas décrire ce que j’ai ressenti. Je ne touchais plus terre!


Un dernier mot?
Je souhaite tout simplement remercier toutes les personnes qui m’ont encouragée, soutenue pendant cette belle expérience. J’ai reçu des centaines de messages de soutien et ça m’a beaucoup touché. Etre suivie dans mon quotidien par autant de personnes, qui se réjouissent de mes victoires, me soutiennent dans mes objectifs, ça n’a pas de prix.

fb
insta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s