Drop-in

Drop-in à CrossFit® Little Ships

Maman les petits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des jambes ?

Mais oui mon gros bêta s’ils n’en avaient pas, ils ne squatteraient pas !

Pour ce drop-in là, on n’a pas trop eu besoin de nos jambes. Mais n’empêche que les petits bateaux – tirés de la comptine la plus agaçante de l’histoire des comptines (pour la période pré-1992. Après, c’est la chanson des poupées à Disneyland qui gagne) – je suis allée leur rendre visite lors d’un passage éclair (rien à voir avec le dessert, je n’aime pas la crème pâtissière) à Dunkerque. Avant d’affronter une pinte de Paix-Dieu lors d’un repas professionnel et des hordes d’enfants affamés, armés de chips Vico, rendez-vous à Leffrinckouke (c’est le nom d’une ville limitrophe de Dunkerque, pas d’un leprechaun accro au houblon) pour un drop-in.

Et si CrossFit® Little Ships se nomme ainsi, c’est pour rappeler la riche histoire de la région, en particulier, l’épisode des Little Ships de Dunkerque, ces quelques 700 bateaux privés qui ont navigué de Ramsgate à Dunkerque entre le 26 mai et le 4 juin 1940 dans le cadre de l’évacuation de Dunkerque, aidant ainsi à sauver plus de 338 000 soldats britanniques et français piégés sur les plages de Dunkerque au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il faut dire que Pierre, l’un des deux owners, est un ancien fusilier marin. Ceci explique cela (et ça explique aussi le fait que, quand il te demande de faire un truc, bizarrement tu n’as pas trop envie de négocier parce que tu as un peu peur qu’il se transforme en Jack Ryan, mais avec un bandeau chaton).

Alors, première info non négligeable si vous vous rendez chez CrossFit® Little Ships : c’est tout à côté de l’Arena Five. Ca vous évitera, comme moi, d’aller gambader dans les herbes folles pour demander mon chemin à des messieurs qui démontent un camion. Le genre de situation un peu tangente où ta mamie imagine tout de suite que tu vas finir enroulée dans un tapis Saint Maclou avec des parties molles en moins. Mais, non, ils étaient cools. Quoique dubitatifs concernant ma requête.

J’ai donc laissé mes nouveaux copains et Optimus Prime pour découvrir la box. Non seulement, tu disposes de 300 m2 d’aire de jeu, mais aussi d’un bar, d’un coin boutique avec les t-shirts édités par Thorus pour CrossFit® Little Ships, des livres à disposition et une zone détente où se poser et tenter de troquer l’ensemble de tes fluides corporels contre du Fitaid. Côté zone de WOD, il y une belle collection de smarties kettlebells, un troupeau d’engins de torture (assault bikes, biker-erg, ski-erg, rameurs concept 2), des GHD, une cage, des anneaux, …et même des joujoux pour faire des sessions de strongman.

Sauf que jouer avec des cailloux, ce n’est pas pour aujourd’hui. Au programme, un cours spécifique « gym ». La thématique? Les push-ups (et il ne s’agit pas des machins rembourrés).
Et dire que la ravie de la crèche que je suis s’imaginait que ça me permettrait d’éviter la confrontation avec un assault bike. Bah quoi? C’est de la gym ! Pas de la torture médiévale du cardio. Bah oui, mais non. Perdu, Marcelline. L’assault bike legless peut servir d’échauffement pour les push-ups. Ben ! Jerry ! Que les dieux du cookie dough me viennent en aide.

Bah, non. Tu te démerdes. Enfin, pas vraiment. Car l’ambiance est vraiment détendue et tous les athlètes sont très accueillants. Même si je débarque, j’ai un peu l’impression de déjà connaître (un peu) tout le monde. Ca bosse – parce que le programme est dense – mais dans la bonne humeur.
Pierre, qui coache la session, explique chaque exercice, plusieurs fois si nécessaire, et ce que l’exercice en question peut nous apporter, tout en montrant les étapes pour le réaliser correctement.
La séance est passionnante. Chaque atelier a une raison d’être. Et même si le rythme est plutôt cool (comparé à une session où tu t’enquilles un WOD de forain à t’en faire transpirer les genoux), ça n’est pas facile pour autant. Parce que tous les exercices se font de manière contrôlée. Or, ma perception du contrôle, c’est plutôt tirer sur une barre comme un poney enragé, en espérant qu’elle suive une trajectoire en rapport avec ce que le coach demande. Bref, je suis une fleur des champs. Une fleur des champs avec des hématomes. Donc, là, on joue du vérin hydraulique, tout en n’oubliant pas de respirer un minimum. Et si tu ne fais pas exactement ce qui est demandé, sache que le coach le verra. Parce que je suis persuadée qu’il a une pièce secrète dans laquelle il enferme des clones commandés sur Wish et qu’il les libère pendant les WODs, histoire d’être partout. Bref, un vrai épisode d’Orphan Black, mais avec des exportations chinoises.

…A moins qu’ils ne viennent de Kamino. En tout cas, plutôt que d’être issus du patrimoine génétique d’un chasseur de primes, ce chasseur-là traque les no-reps et les mouvements incorrects. La qualité d’exécution est essentielle. Surtout sur un cours spécifique ! Et je repars donc avec plein de nouveaux exercices pour devenir l’équivalent humain d’une lowrider mexicaine bondissante. Mais ce qu’on retiendra surtout, c’est ce mélange de gentillesse et d’exigence qui te fait woder sérieusement sans te prendre au sérieux.

Merci à tous les valeureux copains de la spé gym pour leur bonne humeur et leur gentillesse ! Et merci beaucoup Pierre pour ton super accueil (promis, je n’ai pas voulu gruger sur les Abmat push-ups isométriques).

Et si vous ne pouvez pas suivre de cours spécifiques « gym » ou que vous ne pouvez pas faire un petit tour à Dunkerque, sachez que Pierre vient de publier son premier ebook « My first push-up » disponible ici.

CrossFit® Little Ships
140 Rue des Aciéries
59495 Leffrinckoucke
www.crossfitlittleships.com
Prix du drop-in : gratuit



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s