Raconte-moi ton CrossFit, Rencontre

A la rencontre de…Hériot CrossFit®, première école affiliée en France

Du CrossFit®, dans les écoles, c’est désormais possible grâce à des précurseurs comme Hériot CrossFit® ou CrossFit® Lycée Blum ! Peut-être avez-vous découvert ces affiliées et leur démarche dans mon dernier article pour WorkOut Mag’, disponible depuis le 1er décembre.
Je vous propose de rencontrer Sophie Blier,  à l’initiative de Hériot CrossFit® afin d’en savoir plus sur ce beau projet devenu une réalité.

Peux-tu te présenter ?
Je suis Sophie, j’ai 40 ans je vis à côté de Rambouillet et je suis instit depuis une quinzaine d’années. J’ai fait des études d’Arts et de Géographie. J’ai été nageuse de haut niveau, danseuse classique et pompier volontaire. Je fais également du longboard, je nourris une grande passion pour l’océan. Un peu « touche à tout » mais toujours passionnée !

Sophie (au milieu) lors du séminaire CrossFit Kids.

Quand et comment as-tu découvert le CrossFit®?
J’ai découvert le CrossFit® en 2014 en faisant des recherches sur la nutrition. J’ai fait mes fondations à Breizh CrossFit® à Rennes et une mutation professionnelle m’a empêchée de continuer. À cette époque HandStand CrossFit® à St Malo n’existait pas encore. En 2017, je suis arrivée à Rambouillet, des amis m’ont parlé de CrossFit® Sower.

Dans quelle box es-tu ?
Je suis donc à CrossFit® Sower à côté de Rambouillet. Depuis que j’ai poussé les portes de cette box, c’est un peu comme une seconde maison, je m’y entraîne tous les jours.

Sophie avant la présentation d’Hériot CrossFit® lors de la réunion des affiliées à Reebok CrossFit® Louvre II
Photo : Frozenintime

Que représente le CrossFit® pour toi ?
Je n’ai pas peur de dire que le CrossFit a changé ma vie. En 2014 et en 2017, le CrossFit® s’est imposé à moi dans des moments de ma vie personnelle où j’allais assez mal. Cette nouvelle façon de faire du sport a structuré mon quotidien, m’a donné des repères, une rigueur. À cela s’ajoute l’esprit communautaire très puissant, on n’est jamais seul, à l’entraînement, entre nos partenaires de WOD, les coachs et les réseaux sociaux. Et surtout, le dépassement de soi, la confiance en soi, tous les jours. A chaque WOD, à chaque skill, on repousse une limite, physique ou mentale : la première fois que tu montes à la corde, que tu changes ta façon de courir ou que tu gagnes 10kg au backsquat en un été…
Je terminerai en disant que le CrossFit®, c’est une façon de vivre au quotidien, quand tu ne portes plus d’autres tee-shirts que ceux des boxs où tu es allé droper ou des compétitions que tu as jugé, ou que tu regardes les boxs à proximité de ton lieu de vacances. J’ai aussi rencontré mon amoureux au détour d’une compétition il n’y a pas très longtemps, l’athlète et la juge. Je vis CrossFit.

D’où est venue l’idée d’amener le CrossFit® à l’école ?
Je suis enseignante dans un internat éducatif du premier degré. Nos élèves sont internes du dimanche soir au vendredi, ce sont des instits qui les encadrent24h/24. Aussi nous vivons avec eux, nous partageons un peu notre vie avec eux. Souvent ils me voient partir à l’entraînement avec mon gros sac et sa licorne, ils me demandent ce que je fais, je leur montre des vidéos, des photos. Les enfants nous observent et ils aiment faire ce que nous faisons.

Dans cette école, le sport principal est le foot, source de conflits aux récréations, activité où on est choisi ou pas. J’avais envie de leur apporter autre chose, d’élargir leur horizon. Mes élèves ont aussi un gros manque de confiance en eux, ils ont besoin de cohésion et d’entraide. Faire du CrossFit® avec eux est devenu une évidence.

Quel est l’âge de tes élèves ?
Ils ont de 6 à 11 ans, plus de garçons que de filles mais quelques-unes quand même. J’ai deux groupes de 8 enfants.

Quelles ont été les démarches ?
Au départ, je ne savais pas vraiment que mon école allait devenir la première école affiliée CrossFit® en France. Pour moi, il était évident que je ne voulais pas faire du Cross-machin ou du training-Kids, je voulais pouvoir dire je fais du CrossFit® avec mes élèves, de par mon diplôme de Professeur des Écoles je suis habilitée à mener les Activités Physiques et Sportives dans le cadre de mon travail, c’est même dans nos obligations ! J’ai donc décidé de passer le Level 1 en avril 2018. Nous avions déjà commencé les séances de « multisport » depuis janvier à l’école. J’étais déjà heureuse de ce premier pas accompli malgré l’investissement financier personnel que cela m’a demandé. J’ai été formée au L1 par Elie Margerin, à qui j’ai raconté un peu ma démarche. On s’est dit que l’on resterait en contact pour la suite, le CrossFit® Kids.
Fin juin, j’ai été juge au French Throwdown et j’ai eu la chance et l’honneur de rencontrer énormément de personnes à qui j’ai pu parler de mon projet, dont Daniel Chaffey.

Sophie et une partie de la team des juges du French Throwdown
Photo : nanopix

Tout de suite, il a été enthousiaste et m’a dit « il faut que tu affilies ». Mais mais ? Comment c’est possible ? Hey bien ça l’est et c’est même assez simple ! L’affiliation est à demander à crossfit.com et quand c’est pour une école, une caserne de pompiers ou militaire, une structure qui n’en retire pas de bénéfice commercial ou en association, l’affiliation est totalement gratuite.
En septembre 2018, j’ai passé le CrossFit® Kids et dans la foulée, j’ai affilié Hériot CrossFit® en CrossFit® Kids. 
J’ai également était épaulée par La French Co, ils hébergent mes publications sur leur blog, m’ont fait une place de choix dans leur équipe et m’ont aidé pour mon logo.

Il m’a fallu bien surmonter un projet pour ma hiérarchie en lien avec les Programmes de l’Éducation Nationale. Ce qui est passionnant avec le CrossFit®, c’est que cette activité est transférable dans de nombreux domaines de compétences, des langues vivantes à l’éducation à la santé et à la nutrition, à l’EPS bien sûr et au Vivre Ensemble. Les difficultés que j’ai rencontrées sont surtout liées aux questions sur l’emploi de charges additionnelles et en cela la formation CrossFit® Kids est une vraie mine d’études scientifiques qui viennent balayer les réticences communément opposées au CrossFit®. Non, porter des charges ne provoquera pas de retard de croissance. En revanche, rester devant sa console tout le week-end est plus dangereux pour l’avenir de nos enfants.

Comment mets-tu en place les WODs pour les écoliers ? Est-ce différent du CrossFit® Kids dans les boxs ?
À chaque période entre deux vacances les élèves s’inscrivent à des activités, ils s’engagent à y venir sur toute la période, soit le lundi après l’école soit le mercredi après midi.
Cela correspond à environ6 semaines. J’ai dans ces périodes deux groupes d’enfants
différents. Ce qui me permet de leur proposer le même WOD et surtout la même progression. 6 semaines pour aller du air squat au thruster avec PVC ou 6 semaines sur le deadlift et ses déclinaisons.


Le WOD en lui-même est comme dans une box classique qui propose du CrossFit® KIDS avec un warm-up un ou deux skills ,un wod et des jeux. La différence principale est que mes élèves remplissent leur carnet d’entraînement à la fin de chaque séance, ils y notent la séance, dessinent et notent leurs impressions. Le carnet d’entraînement est en anglais, je ne change aucun des termes que nous utilisons au quotidien en CrossFit®.

L’autre différence par rapport dans ma pratique est surtout liée au matériel, je n’ai pas de rig ni de barre pour faire des tractions, ni de gros matériel comme des rameurs ou des vélos.

Y a-t-il des mouvements que tu n’intègres pas à ta programmation ?
Comme préconisé par CrossFit® Kids,  il y a 10 mouvements de base. Je me cale à cette recommandation. J’utilise aussi un livret de la Fédération Française d’Haltérophilie « Soulève le Monde », avec une progression adaptée aux enfants. Ce livret est très bien et aussi très inspirant.

D’ailleurs, comment construis-tu ta programmation ?
Ma programmation est sur 6 semaines. En première période axée squat et press, en seconde deadlift. Je vais alterner ces deux grandes lignes tout au long de l’année en variant bien sûr les WOD et les jeux. Je me concentre énormément sur la qualité du skill. La mécanique du mouvement est primordiale et encore plus chez les enfants.
Je m’attache également à ce que le jeu soit la récompense de la fin de la séance, on s’amuse,
on se défoule et j’arrête avant que les enfants se lassent.

Comment ont réagi les enfants ?
Les enfants réagissent de manière très positive. Ils sont à l’écoute lors des séances, ils sont relativement calmes, sont aussi plutôt bienveillants les uns avec les autres et ils respectent les règles de la box. Ils me réclament tout le temps de faire du handstand, c’est pour eux un truc un peu fou. L’an dernier j’avais deux élèves qui marchaient sur les mains et quand je leur ai dit que c’était aussi du CrossFit®, ils voulaient tous essayer.
Je sais aussi que dans leurs groupes de vie, ils parlent de l’activité en termes positifs, ce sont les retours de mes collègues.

Et les parents ?
Dans ma structure, nous n’avons pas beaucoup de rapports avec les parents, je pense que pour eux, leurs enfants sont pris en charge et font du sport, c’est là l’essentiel.

Quels bénéfices cela apporte-t-il aux enfants ?
Les bénéfices sont multiples. D’une part, ils font une activité à laquelle je crois profondément pour l’expérimenter chaque jour depuis plusieurs mois. Si cela me fait du bien, pourquoi pas eux.
Le principal apport de cette méthode est l’esprit d’entraide, bien sûr les encouragements ne sont pas innés  mais c’est quelque chose qu’ils ont acquis en très peu de séances.
Ils sont une équipe, un petit groupe, les crossfitteurs d’Hériot. Ils apprennent à vivre ensemble, se soutenir, s’encourager sans se juger. Je fais aussi en sorte de proposer des jeux inclusifs et non éliminatoires.Cultiver le positif et les valoriser au maximum, les mettre dans une dynamique de réussite.
Le mercredi, ils ont leur séance avant l’étude et je pense qu’ils sont plus disponibles pour leur
travail scolaire après une heure d’activité physique.
Ils savent squatter et ça, c’est vraiment important dans la vie de tous les jours !

Quels sont tes projets pour l’avenir ?
La suite est de continuer à faire connaître Hériot CrossFit® et d’aider les futurs collègues qui ont envie de se lancer dans cette belle et riche aventure.
J’ai bon espoir d’emmener mes élèves droper quelquefois dans l’année à ma box, donner une autre vision de l’expérience CrossFit® à mes élèves dans une « vraie » box, se familiariser avec
du matériel que nous n’avons pas et à un autre coach.
J’aimerai porter ce projet au sein de l’Éducation Nationale, démontrer le bien-fondé de la
démarche et de la méthode CrossFit® Kids, cela fonctionne dans plein de pays pourquoi pas en France ?
Personnellement, je continue à m’entraîner, à juger des compétitions (peut être à l’étranger) et à en faire en tant qu’athlète.Je n’oublie pas de me reposer aussi un peu ! J’ai plaisir à droper dans de nouvelles box dès que l’occasion se présente, je me nourris de ces expériences, je vole des idées que je peux transposer à mes élèves parfois.
J’ai toujours dans le viseur de passer 10 pull ups…
Plus sérieusement, je pense m’inscrire au Level 2 en 2019 et je rêve d’écrire un Dictionnaire Amoureux du CrossFit®.

Un dernier mot? 

 Je voudrais remercier mon amoureux de me soutenir dans cette belle aventure, ma famille et mes proches un peu incrédules au départ ils saluent ma démarche et ma détermination, mes amis (Jerome, Flo, Tonio, la Team Sower, Chloe et Alex, Celia, Lou…), mes collègues, le staff CrossFit® France (Daniel Chaffey, Elie Margerin, Myriam), la famille CrossFit® (tellement de belles personnes… Eva et Franck, La French Co, CFC, Jonathan, CrossFit® St Nazaire, CrossFit® Brive, CrossFit® Dijon, CrossFit® Ballers…), les copains Masters (Maxime, Mike, Stéphane, Christian, Framboise, Léo, Virginie car vous êtes tellement inspirants…), la team Juges (Hannah, Olivier, Stefan, Benoit, Fabien,Mathilde…) et toutes les personnes à qui j’ai pu parler de se projet et qui m’ont poussée et encouragée à un moment ou un autre.

Retrouvez Hériot CrossFit® sur Facebook et Instagram.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s