Rencontre, Test

La préparation mentale avec ARC Consulting

Faire des WODs de l’enfer, c’est bien. Faire des WODs de l’enfer avec le mental de Chuck Norris, c’est mieux. Sauf que, si on pense à pendre soin de ses mimines avec de la crème hydratante pour éviter les steaks, de ses muscles en prenant de la prot’ ou de sa mobilité en se laminant les quadriceps sur un rouleau de massage, telle une Mamma italienne préparant de la pâte à raviolis, le mental est souvent le parent pauvre de l’histoire.
Moralité, lors de certains WODs, on a la détermination d’une barquette trois chatons mâchonnée par un enfant de 27 mois avant d’être laissée au soleil sur un banc qui mériterait un coup de ponçage. On se laisse pourrir par les demandes de devis pour une véranda, ta famille qui revend les cadeaux que tu lui as offerts, le fait d’avoir marché dans une crotte de labrador, l’absence de myrtilles au supermarché, ….Bref, c’est au choix. Ce doux moment, cette délicate parenthèse faite de shakers laissés dans la voiture, d’abus de magnésie et d’odeur âcre d’aisselles se transforme en perte de temps car si votre corps est là, la tête est ailleurs. Au pays des problèmes et des appels intempestifs pour vous vendre des fenêtres PVC. Et si on disait « merde » à tout ça? Et si on décidait de se mettre des priorités? De faire du tri dans ses pensées? De se concentrer sur l’essentiel? Et si on décidait de faire tout ça sans acheter un lance-flammes au Napalm?

L’image contient peut-être : texte

C’est tout à fait possible grâce à la préparation mentale. Et c’est ce que j’expérimente depuis quelques mois avec Adrien Ribau, de ARC Consulting.
Si son nom vous dit quelque chose, c’est plutôt normal. Du haut de ses 23 ans, il nous prouve (si c’était encore nécessaire), que la valeur n’attend pas le nombre des années. Bref, maintenant que cette parenthèse digne de feu Jean d’Ormesson est fermée, intéressons-nous au CV du Môssieur. Adrien Ribau est donc préparateur mental pour sportif, maître praticien en Programmation Neuro-Linguistique et coach en entreprise. Vous avez certainement entendu parler de lui récemment puisqu’il est le préparateur  mental d’Alexandre Jolivet, qui est monté sur la deuxième marche du podium aux Games cette année. En amont de la compétition, ils ont travaillé ensemble afin qu’Alexandre se visualise sur le podium. Et ça a fonctionné.

44834616_318348308948834_5517574584854904832_n

Bien sûr, Adrien est préparateur mental, pas la marraine de Cendrillon. Donc s’il aide à bosser sur le mental, pour le reste c’est à nous de jouer. Pas question de chiller sur le canapé devant The Haunting of Hill House. Rien ne tombe du ciel. Sauf la pluie et des fiantes de goéland, quand on habite en Normandie. Son boulot? Nous donner des clés pour atteindre notre but. Or, ce but, ça peut être tout et n’importe quoi. Dans la limite du raisonnable, hein. Parce que pour dominer le monde, Adrien a la méthode mais pas les relations chez les trafiquants d’armes.

Bref, la première séance est une sorte de bilan. Via une visioconférence, on se présente et on raconte ses attentes, ce sur quoi on a envie de travailler, ses objectifs,…Or, ces objectifs peuvent être liés au sport, mais aussi à notre vie personnelle ou professionnelle. Notre but peut être de monter sur le podium de la prochaine compétition interbox, de mieux faire taire la drama queen qui habite nos neurones et pourrit nos WODs, de gagner en confiance en soi, … Quelle que soit la nature de ce but à atteindre, le travail de préparation mentale est efficace dans tous les domaines de la vie. Etre plus concentré sur un but, qu’il soit sportif ou professionnel, ça s’apprend et ça se réplique à l’infini. Si vous arrivez à avoir la mentalité d’un bulldozer sur un WOD, vous pourrez faire de même au bureau (et enfin atomiser l’affreuse Josette de la compta, avoir une promotion, valoriser votre travail, …). Car, oui, pas besoin de lire Femme actuelle pour savoir que notre caractère est souvent soumis aux mêmes écueils dans le sport, le travail ou la vie de famille.

42803129_149714035969052_5258854950468845568_n.png

A raison d’une séance par semaine (en général), Adrien offre des clés pour y arriver. On a parfois des devoirs à faire, des questions auxquelles on doit réfléchir. Pas pour lui, mais pour nous. Histoire de savoir où on en est avec nos petites voix dans notre tête, notre compréhension de nous-même, le recul qu’on a par rapport à certaines de nos attitudes, … On prend le temps de se poser et de réfléchir à ce qu’on veut vraiment, qui nous sommes et qui nous voulons être. Ce qui, croyez-moi, n’est pas une mince affaire.

Un peu comme Bob le Bricoleur (sans la grue flippante avec les yeux), Adrien Ribau a un outil pour tout : se relaxer et mieux s’endormir, se détendre rapidement et arrêter les pensées parasites, se concentrer sur ses accomplissements, les éléments positifs et non les détails pourris qui peuvent nous flinguer une journée et nous donner envie de remplacer le Get 27 par du Canard WC. En résumé, il nous apprend à maîtriser notre environnement et notre cerveau, à programmer ce paquet flasque de synapses pour qu’il soit un allié et non un adversaire qui chantonne des « gnia gnia gnia » de la victoire quand les choses tournent au vinaigre.

L’image contient peut-être : texte

Parmi les outils plus efficaces qu’un xenomorphe dans un vaisseau spatial, il y a la visualisation. Alors, non, ça ne consiste pas à voir des trucs dans un boule de cristal ou des intestins de koala, seulement à entraîner ses neurones à voir un objectif à moyen terme atteint, comme si on se remémorait un souvenir agréable. Selon un protocole précis (mais top secret!), on imagine une scène :  son but, une fois atteint. Par exemple, votre présence sur la plus haute marche du podium. Tous les détails ont leur importance : visuels, sonores, … On voit l’ensemble comme si on était spectateur de ce moment. Pourquoi? Comment? A quoi ça sert? Cela permet de mieux se préparer au futur, gérer son stress, …. Le ressort ? L’imagination. Par exemple, ça vous arrive de vous rappeler une situation inconfortable et, à cause de ce souvenir, vous sentir mal à l’aise, triste ou en colère? Ou encore penser à tout ce qui pourrait mal se passer dans une situation à venir? Or, ces événements n’existent pas (ou plus). C’est juste votre cerveau qui fait de la colle. Malgré ça, votre état de stress ou d’inconfort est bien réel. Aussi, la visualisation permet d’utiliser notre imagination à notre avantage, pour se sentir bien, en confiance ou rassurés…

 

43648585_2412369985653109_4399956191002755072_n
Cliquez ici pour accéder au compte instagram d’Adrien Ribau

 

Vous l’aurez compris, la préparation mentale est un formidable outil pour le CrossFit, mais pas seulement… Ca vous dit de devenir la Felindra de votre cerveau?

 

fb

insta

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s