Nutrition, Récupération, Test

J’ai testé BeCAA de BeNN

« Un frigidaire, un joli scooter, un atomixer et du Dunlopillo…Une cuisinière avec un four en verre, des tas de couverts et des pell’ à gâteaux… » A l’instar de La Complainte du Progrès de Monsieur Boris Vian, la composition de certains BCAA est faite d’un paquet de merdouilles. A croire que les fabricants prennent un malin plaisir à tenter de dézinguer la fratrie d’Aglaé et Sidonie (je sais, mes références sont franchement vintage mais la métaphore fonctionne moyennement avec Pat’Patrouille), puisque certains BCAA sont faits à partir de plumes de canard ou de poils de porc…Pompon sur la Garonne, une conspiration internationale constituée de reptiliens, de conseillers capillaires de Donald Trump et des enfants illégitimes des trois derniers dictateurs nord-coréens imaginent des BCAA à base de cheveux humains. Oui, je sais, dit comme ça, on dirait un peu la une du Nouveau Détective. Peut-être est-ce le sort réservé aux extensions des candidates de télé-réalité : finir dans un shaker. Vous me direz, tant que ce n’est pas le sort réservé aux candidates de télé-réalité tout court…Quoique…

Bref, revenons à nos moutons. Ou plutôt à nos cochons. Personnellement, je suis au bord de l’apoplexie psychologique quand un de mes cheveux tombe dans mon assiette. Alors, franchement, siroter pépouze l’équivalent d’un oreiller Dunlopillo pendant un WOD, très peu pour moi. Fort heureusement, tel de le Zorro du complément alimentaire, la Brigitte Bardot des wraps qui rendouillent dans ton sac, BeNN a débarqué en mode Jésus wedding-crasher à Cana.

43016112_2404533049586893_1513560055796989952_o

Alors, non, la marque française ne transforme pas encore la whey en gnôle. Reste que son intervention n’en est pas moins biblique. Forte de sa philosophie plus clean qu’un yogini pratiquant l’ayurveda (mais sans les purifications qui feraient passer Hannibal Lecter pour un enfant de choeur), BeNN propose désormais des BCAA vegan, sans lactose et sans gluten. Bref, non seulement leurs BCAA ont vocation à faire du bien à nos petits corps, mais ils peuvent servir d’apéro de secours lors de la visite d’amis un peu pénibles qui se nourrissent à base d’amandes non décortiquées et de bâtonnets de carottes. Deux en un, donc.

Et ce n’est pas fini. Parce que ce ne sont pas des BCAA, mais des BeCAA. Gné? Kesako? Faute de frappe? Accent texan? Réalisation d’étiquette confiée à un pré-ado dyslexique? Voire à un stagiaire? Que Nenni. Ce nom, c’est histoire de montrer que 1. ce sont les BCCA de BeNN, d’où le « Be » (or Not to Be, comme dirait l’ami William), 2. c’est bien plus que ça. En effet, les BeCAA contiennent de la glutamine et de la vitamine C. La première aide notamment à synthétiser la protéine dans notre organisme tandis que la seconde permet non seulement d’avoir l’énergie d’un teuffeur devant une enceinte mais surtout de fabriquer le collagène, protéine nécessaire pour la création et l’entretien des tendons.

42102913_2376969655676566_6446185409473937408_o.jpg

Fabriqué en France, BeCAA est conçu pour être le plus naturel possible, tout en étant efficace et éthique. Que demande le peuple? Bah…que ça fonctionne? Et là, aucun doute là-dessus, pendant ou après un gros WOD, ça fait plus de bien qu’une raclette un mardi soir de janvier. 20 grammes mélangés à 500 mL et c’est parti pour dégommer des centurions romains et chasser des sangliers. La potion magique est sans effets secondaires au niveau du système pileux, par Toutatis. Par contre, ça désaltère drôlement et permet de tenir le choc sans finir le WOD transformé en flaque de pus au pied de la cage. Niveau récupération, les BeCAA offrent la possibilité de continuer sa vie normalement, sans avoir besoin de séquestrer son kiné.

Si le mélange BeCAA existe en goût menthe et fruits rouges, on doit bien avouer notre préférence pour la version Get 27 menthe. C’est super frais, ça étanche les plus grosses soifs, le tout sans avoir l’impression d’avoir gobé l’enfant illégitime d’une betterave sucrière et d’un labo d’agroalimentaire. Le goût est léger, rafraîchissant, pas écœurant ni chimique. Bref, les BeCAA sont rapidement devenus indispensables lors de nos entraînements et, seul petit bémol, le pot descend bien trop vite. A quand le format XXL?

BeCAA de BeNN, pot de 300g (minimum 15 doses), 34.90€ (actuellement en promo à 24.90€), disponible sur le site de BeNN.

fb

insta

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s