Shopping, Test

J’ai testé les Reebok Nano 8

Un petit WOD et puis s’en va? Même pas ! Après avoir eu la chance de me faire une première idée sur les Reebok Nano 8, j’ai pu transformer l’essai grâce à Undulation Rope et tester ce nouveau modèle durant plusieurs semaines. DU, haltéro, danse sioux sous la pluie, ouverture de Primark, rien ne leur a été épargné. Verdict?

Pour être tout à fait honnête, je demandais à être convaincue. Rien qu’un essayage des Nano 7 m’avait donné l’impression d’être un scaphandrier emporté vers le fond tant elles m’ont semblé raides et lourdes. Et, a priori, nombreux sont les athlètes qui leur ont reproché une raideur plus inflexible qu’une vieille prof d’allemand à moustache. Aussi, les attentes concernant la huitième mouture étaient grandes… Alors, Reebok a-t-il revu sa copie?

IMG_8351

Le premier essayage suffit à répondre par l’affirmative. Les Nano 8 sont de vrais chaussons ! D’ailleurs, en y regardant de plus près, l’arrière de la chaussure est en deux parties : un tissu moelleux d’un côté, la coque plus rigide de l’autre. Le pied est à la fois maintenu et enveloppé par cette matière aussi agréable que ta couette un dimanche matin. Le talon repose sur une sorte de petit boudin, évitant les éventuelles abrasions et le contact direct avec le reste de la chaussure.

Le petit hic de ces charentaises version WOD? Leur taille. Certes, non seulement je suis un Hobbit qui fait des chocs anaphylactiques en présence de wallballs, mais j’ai les pieds qui vont avec. Alors, je ne sous-entends pas que, à l’instar de Bilbo et ses amis à capuche, j’ai une pilosité bien trop développée, et frisée, sur les orteils. Merci, mais on n’a vu trop d’horreurs pendant la guerre. Je veux juste dire que, au détour d’un rayon soldes, je peux faire mes achats de chaussures au rayon enfant puisque ma nièce de 12 ans fait la même pointure que moi. Ainsi, à un petit quelque chose près, ma pointure n’existait pas. Donc, quelle que soit votre pilosité ou votre pointure, pensez à prendre une pointure en dessous de celle de vos autres Nano.

IMG_8321.jpg

Lors des WODs, ça donne quoi? A vrai dire, je pensais que leur confort allait être un frein. Et là, je vois les sourcils se froncer (sauf si vous avez abusé du botox, là c’est foutu pour manifester la perplexité. Dans ce cas, la seule solution reste de casser un truc. Là, tout de suite. Maintenant !) Donc je n’ai pas basculé dans les fringues en latex ni l’achat abusif de cravaches chez Decathlon. Je n’aime pas porter des chaussures qui déglinguent les pieds. C’est juste que je me demandais si un tel confort n’était pas le signe d’une chaussure un peu trop molle. Allaient-elles tenir la distance lors d’un WOD? Ou allaient-elles partir en cacahuètes?

IMG_8381

Comme pour le dernier test dans Nous Deux, on optera pour la réponse A. En fait, la Nano 8 a la bonne idée de conjuguer stabilité et souplesse. En observant la semelle, on note une démarcation. Elle est scindée en deux parties. A l’avant, une zone plus souple. A l’arrière, une matière plus rigide. La conjugaison de ces deux parties permet un excellent amorti lors des mouvements nécessitant sauts et rebonds ainsi qu’une bonne stabilité pour l’haltérophilie. Par ailleurs, la matière sur le dessus du pied (la Flexweave pour les intimes) ajoute de la flexibilité à la chaussure. Ce maillage est à la fois respirant et résistant.
Malgré une énorme session conjuguant d’innombrables montées de corde, pas un accroc n’est venu abimer les Nano 8. Le WOD impliquait de faire des cleans lourds. Si, à plusieurs reprises, j’ai été tentée de m’allonger sur le sol et d’attendre que la mort (ou Hagrid, c’est selon) vienne me chercher, les Nano 8, elles ont été infaillibles.

IMG_8506
Comme sur la Nano 7, un renfort apporte un soutien supplémentaire sur l’arrière du pied. Si le jeu entre matières brillante et mate offre un look plutôt sympa, il faut voir si le temps et les multiples descentes et montées sur le rameur ne viendront pas la griffer. Pour l’instant, c’est très minime mais il y a déjà quelques petites traces. Evidemment, là, c’est histoire de chipoter car ce n’est qu’une question esthétique et ça ne change absolument rien aux performances de la chaussure. Car elles sont belles et bien notables…
Quel que soit le WOD, elles savent se faire oublier. Elles épousent bien le pied, sont légères et solides. A aucun moment elles ne viennent freiner la réalisation d’un mouvement. Les semelles adhèrent bien au sol et restent très stables lors des sessions avec des charges, y compris sur des mouvements techniques comme le snatch. Les orteils ne viennent pas s’exploser contre le bord de la chaussure lors des burpees, burpees over bar et autres joyeusetés.

IMG_8457

Autre qualité (mais à double tranchant), elles sont également très, mais alors très respirantes. Evidemment, cela évite d’avoir l’impression de woder en moonboots et de frôler la pâmoison du ripaton pour cause de surchauffe. C’est également sympa pour les copains, qui ne risquent plus de tomber à la renverse dès qu’on change de chaussures parce que, soudainement, ça sent violemment le vieux comté. Sauf que, lorsqu’on habite dans une région qui est en proie aux déluges de dimension biblique environ cinq fois par semaine, ça peut finir par être compliqué de woder au sec. La moindre flaque est on ressort Sheila et Ringo de leur boîte pour rejouer Laisse les gondoles à Venise. Les jours de pluie nécessitent donc un peu de logistique (une paire de chaussures différentes pour aller à la box ou des chaussettes de rechange) pour éviter le WOD piscine mais c’est la rançon des matières respirantes.

Bref, c’est une excellente surprise ! Les Nano 8 sont hyper-polyvalentes, sobres et fiables. Sans aucun doute, elles continueront à m’accompagner au quotidien. Et vous, tentés de les tester?

Un grand merci à Undulation Rope de m’avoir permis de faire ce test.
Reebok Nano 8, 94 € chez Undulation Rope.

fb

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “J’ai testé les Reebok Nano 8”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s