Nutrition, Test

Optimiser ses performances et sa récupération : Pur Vitaé, le test

Et sinon, ça se passe comment l’hiver, pour vous? En ce qui me concerne, je suis à deux doigts de tenter la noyade par Nutella. Mais comme je n’aime pas me battre avec des gens au supermarché, j’ai rapidement abandonné l’idée. J’ai l’impression d’avoir déménagé en Islande, version cheap : il fait plus ou moins nuit tout le temps mais il n’y a pas de Dottirs à l’horizon. Je suis tellement raplapla que j’ai amorcé une transformation radicale : je suis en train de devenir Super-Endive, l’héroïne la plus pâlichonne du monde. Mon super-pouvoir? Faire exploser ma facture de chauffage plus vite que mon ombre.

J’allais signer mes papiers entérinant mon entrée en maison de retraite quand Pur Vitaé est arrivée à la rescousse !  La marque française a refusé que je vende mon âme à Ferrero et aux fabricants de déambulateurs : elle m’a fait parvenir son pack gladiateur, histoire de me requinquer. J’ai donc mis mes spartiates et j’ai attendu le facteur pour le capturer avec mon filet. Ca lui apprendra à me laisser des avis de passage alors que je poireaute chez moi pour réceptionner mes colis. Je me suis débarrassée du corps du facteur et j’ai accroché mon plus beau poster de Russell Crowe au-dessus de mon lit. J’étais prête.

IMG_8049

Mieux qu’une bouteille de Celebrations, le pack comprend 1 pot de « Bien-être » (Oméga 3), 1 pot de « Énergie » (maca, ginseng, guarana bio), 1 pot de « Recup » (fenugrec, spiruline, acérola bio), 1 pot de « Cocoon » (baobab, rhodiola, chlorella), 1 sirop Mobilité et 5 ampoules de Puissance pre-workout. Bref, de quoi transformer n’importe quel petit loukoum gavé de foie gras et de bûche pâtissière en athlète pétant le feu, prêt à enchaîner les wods et les tournées de linge/séchage/repassage induites par la surconsommation de vêtements en matières synthétiques.

C’est bien joli, toutes ces petites pilules multicolores mais à part donner l’impression que tu habites à Berlin Est en 1987, ça fait des choses dans ton petit corps? Oh que oui !
Après plus de deux semaines, le mieux-être est général. Certes, si tu prends chaque dose du pack tous les jours, tu te transformeras peut-être en Chuck Norris du CrossFit mais tu auras un peu l’impression d’avoir basculé du côté gériatrique de la force car tu dois presque investir dans un pilulier. Sauf que tu n’es pas obligé de tout gober. Bon, après, tu es grand, l’ami. Garde tout de même en tête que ce n’est pas un paquet de Maltesers qu’on dévore devant un Marvel, tel un mort de faim. Tu peux adapter le programme à tes besoins. Pas top sur la récup? Une petite cure de spiruline, fenugrec, acérola bio. Besoin d’un coup de boost? On privilégie l' »énergie ».

IMG_8061

Alors que je ne suis que très rarement sujette aux courbatures, depuis quelques temps, j’aurais pu jouer dans Walking Dead. Certes, je ne bavais pas. Je ne voulais pas manger de cerveaux, merci bien. Non, mon mode de déplacement flirtait entre la tortue ivre à la vodka cerise et ma grand-tante après sa fracture du col du fémur. Grâce à Russell au pack gladiateur, mes courbatures sont beaucoup moins fréquentes et moins violentes.
Sachant que je suis un brin hyperactive, l’heure du coucher était un brin compliquée. Je ne me roulais pas par terre en réclamant une histoire au barbu, mais je finissais invariablement à 2 heures du matin, les yeux grands ouverts, à me demander si les pingouins ont des genoux. Actuellement, j’ai l’impression d’être plus relaxée, davantage en mode Bonne nuit les petits (sans qu’un mec un peu flippant, avec des cheveux en laine, ne me jette du sable à la tronche). Mon sommeil me paraît plus apaisé. Par contre, soyons honnêtes : si votre moitié ronfle plus fort qu’un Tupolev qui décolle, il faudra également envisager de lui mettre un oreiller sur la tête, histoire d’optimiser vraiment votre récup.

IMG_8075

Mais LA grande révélation du pack reste le sirop Mobilité. Je plaide coupable : sirop et mobilité, l’association me semblait un peu étrange. Le sirop était forcément associé à des quintes de toux de tuberculeux mais pas à la mobilité. J’ai donc testé en me disant que si ça ne faisait pas de bien, ça ne ferait pas de mal. De toute façon, j’ai la hanche qui joue des claquettes depuis quelques semaines. Séances de yoga et d’ostéo n’y changent rien. Or, quelle n’a pas été ma surprise de ne plus ressentir de douleurs au bout de quelques jours. Bien sûr, ça tire un peu après une séance de squat lourd mais le ressenti n’a plus rien à voir avec l’inconfort que je ressentais auparavant. Le soulagement est si manifeste qu’on se demande si Pur Vitaé n’a pas mis d’eau bénite (ou de vodka) dans le sirop Mobilité. Ensuite, instant Etoilé Michelin. Niveau goût, l’extrait de curcuma se fait très très discret. Voilà qui tombe bien car l’idéal est de boire le sirop dès le réveil. Dilué dans un peu de jus de fruits, aucun risque de commencer sa journée sur une thématique Bollywood. Le goût se fond parfaitement dans la boisson. Ca passe tout seul ! La cure de 5 jours finit bien trop vite et on a juste envie que cette potion magique soit vendue au litre.

Pour découvrir cette petite merveille ainsi que tous les autres produits Pur Vitaé qui vous aideront à passer l’hiver sans sombrer dans la tartiflette, rendez-vous sur le site de Pur Vitaé en cliquant ici.

Un grand merci à Pur Vitaé pour m’avoir redonné la pêche et pour m’avoir permis de faire ce test.

fb

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s