Shopping, Test

Utiliser des bandes de genoux : le test Exosleeve

J’ai toujours rêvé d’être une Tortue Ninja. OK, je ne suis pas une tortue. Mais je suis née l’année de Tchernobyl et je suis d’origine italienne. Donc côté pizza et super-pouvoirs radioactifs, j’avais toutes mes chances. Sauf que j’ai juste récolté un double lobe d’oreille et une addiction au parmesan. Et vivre dans les égouts, bof. Trop peur de croiser le clown flippant de Ca. Rendez-vous compte, le mec n’est pas très net : vivre dans un endroit confit d’humidité alors que tu te maquilles tous les jours au fard gras. Totalement contre-productif.

giphy

Bref, pendant un temps, j’ai abandonné mon ambition de sauver le monde en hurlant Cowabunga. Puis, j’ai commencé le CrossFit. Là, j’ai découvert un monde merveilleux où tu ne passes pas pour un barge si tu portes des genouillères de toutes les couleurs et un bandeau. Sauf que, merci le parmesan, j’ai du mal à trouver des genouillères qui s’adaptent parfaitement à mes jambons / genoux. Merci Sainte Thérèse de Lisieux : à force de passer la moitié de ma vie sur instagram, j’ai découvert les bandes de genoux Exosleeve. Plébiscitées par les powerlifters et les bodybuilders, elles commencent à séduire les crossfiteurs. La preuve? La marque sponsorise, entre autres, Brooke Ence, Christmas Abbott, Dan Bailey, Noah Olsen, EZ Muhammad, … Des inconnus, quoi 😉

exo-ez_muhammad

La marque se démarque par son style coloré. Les bandes se déclinent en motifs bandana, floraux, tropicaux (avec des flamants roses !), USA, léopard, … Pour les allergiques aux motifs, Exosleeve propose également des bandes unies. De quoi être la Tortue Ninja la plus stylée du monde.
Techniquement, ce ne sont pas de simples bandes de tissu : elles sont constituées de néoprène antimicrobien de 1.5mm d’épaisseur. Question taille, il suffit de couper la bande à la bonne longueur, et c’est tout. D’ailleurs, je n’ai même pas coupé les miennes.

IMG_6315

Ca sert à quoi? A l’instar un super Sayian du CrossFit, les bandes stockent de l’énergie pendant la phase descendante du squat. Comment? Grâce à la tension des bandes. Elle permet d’accumuler de l’énergie élastique, ensuite libérée lors de la phase ascendante du squat.  Cela permet de squatter plus lourd et plus rapidement.

Autre avantage? On considère que les bandes de genoux limitent les risques de blessure. Elles réduisent la contrainte et la pression exercée sur le tendon du quadriceps.

Le hic? Bah oui, il faut un hic. Les bandes permettent de porter plus lourd mais pas forcément d’augmenter sa force physique. Par ailleurs, comme elles se portent très serrées et contraignent le genou, elles peuvent augmenter la friction entre l’os de la rotule et son cartilage. Cela peut causer des blessures et certains problèmes comme l’arthrite.

IMG_6297

Donc, je ne cède pas automatiquement à l’appel des flamants roses. Je m’habitue à squatter, version naturiste (euh naturiste des genoux, entendons-nous). En cas de petit coup de fatigue ou gros squat lourd (type 1RM), je me la joue Playmobil. Car oui, les bandes de genoux font marcher en mode droïde protocolaire et transpirer des genoux. Elles sont un peu fastidieuses à ré-enrouler une fois enlevées. Pour le reste, elles sont devenues un incontournable de mon attirail CrossFit. Faciles à mettre, et adaptées à toutes les morphologies, il suffit de les enrouler autour des genoux façon Le retour de la Momie.  Attention cependant : c’est un peu plus long que de passer des genouillères. Un facteur à prendre en compte si vous avez un temps limité pour réaliser votre max.

pl6fhsztmaunzytjhlyz_sunflower_20kw_large

Niveau maintien, celui-ci est modulable (mais pas trop non plus. Pas question de se prendre les pieds dans les bandes) et plus important que les genouillères. Avis aux claustrophobes des articulations, la tension n’est pas inconfortable. Est-ce que les bandes aident lors des squats? Assurément, cela fait une vraie différence, notamment pour la stabilité et le rebond. Pas d’affolement. Ca aide mais ça ne multiplie pas un 1 RM par deux, faut pas pousser Mémé dans les orties… Bref, encore un accessoire intéressant à glisser dans le sac de CrossFit. Comme si on n’avait pas assez de bazar dedans…

Si vous voulez tester, les bandes Exosleeve coûtent $32. Sachez que si vous êtes un indécrotable fan des genouillères, la marque propose toute une gamme, de différentes épaisseurs.
Pour jeter un œil au site, c’est par ici.

fb

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s