Test

S’entraîner avec un sac bulgare

La routine est l’ennemi. Donc entre deux backsquats, pourquoi ne pas intégrer de nouveaux joujoux à son entraînement? C’est ce que Singular WOD m’a récemment proposée et l’heureux élu est un sac bulgare. Kesako? On connaissait le yaourt bulgare, absolument délicieux glacé avec un petit coulis de fruits rouges. Mais non. Rien à voir.  Tant pis. En fait, le sac bulgare ressemble à une corne de gazelle géante. Sauf que la comparaison s’arrête là. L’intérieur n’est pas rempli de poudre d’amandes et de miel. Tous mes espoirs gastronomiques ont été flingués en deux secondes.

sacos-bulgaros-fitness
Le sac bulgare a été conçu en 2005 par Ivan Ivanov, ex-athlète olympique bulgare de lutte gréco-romaine. Peut-être avait-il mal digéré une orgie de pâtisseries orientales, peut-être en avait-il assez de jeter des enfants au-dessus de sa tête (surtout quand ils sont en pleine digestion), mystère. Quelle que soit la raison, il a eu l’idée de créer un nouvel outil d’entraînement pour les lutteurs. Rapidement, le sac bulgare a été adopté par d’autres sportifs pour réaliser des entraînements fonctionnels.
A défaut de se noyer dans la fleur d’oranger, il y a de quoi se coller une bonne vieille cartouche. Cleans, snatchs, swings, backsquats, frontsquats ou overhead pour les plus téméraires (ou mobiles), les possibilités sont infinies. On peut aussi avec la même idée brillante que moi et décider d’aller courir avec l’animal sur les épaules. C’est dans ces moments-là que tu te dis que tes ancêtres devaient être des druides qui restaient dans leur hutte à lire et regarder une redif de « Qui est le meilleur cueilleur de baies ». Parce que, clairement, mon arrière-arrière papy n’était pas Rahan.

IMG_6360.jpg

Mon patrimoine génétique n’est pas habitué à porter des sangliers sur son dos. Certes, un petit sanglier car mon sac bulgare fait 10 kilos. Pour être tout à fait honnête, le sac bulgare m’a semblé bien moins inconfortable qu’un medecine ball ou une plaque pour trotter comme un poney dans la rosée du matin. Simplement parce que le sac bulgare est doté de sangles qui permettent de le maintenir. Bon, on me dit dans l’oreillette que c’est plus simple de le tenir par l’extrémité des cornes. En vérité, j’ai testé toutes les options et je suis adepte de la théorie du « arf, on fait comme on peut et on change de prise toutes les 4 secondes, histoire d’oublier qu’on est au bout de sa vie ». Bref, à force de courir les bras en l’air, les bras trinquent un peu. Un bon moyen de faire du fumage de bras. Ca changera du saumon, tiens.
Le sac bulgare peut être un outil super intéressant pour varier ses entraînements, se confronter à un objet auquel on n’a pas l’habitude (ne serait-ce que pour une question de prise en main) et, grâce à sa taille plutôt raisonnable, se concocter des entraînements à la maison. Bien sûr, on évite de déglinguer le lustre à pampilles de votre chère et tendre mais si vous avez un espace même limité, cela peut vous permettre de vous amuser, faire monter le cardio, éliminer la bière du samedi soir et se construire des abdos en béton.

Sac bulgare, de 5 à 20 kilos, 60 à 80 €, disponibles sur le site de Singular WOD.
En plus, jusqu’au dimanche 26 novembre, c’est la Black Friday Week avec de nouvelles promos tous les jours : https://www.singularwod.com/black-week

fb

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s