Rencontre, Shopping

Rencontre avec Nicole Biscuiti, fondatrice de The Chestee

Do you know The Chestee? Depuis quelques mois, cette marque américain inonde le CrossFit français de ses brassières anti-hématomes. D’ailleurs, on vous en a parlé dans un article.  Histoire d’en savoir plus sur la brassière pare-barres, nous avons rencontré sa fondatrice, Nicole Biscuiti.

Peux-tu te présenter? 

Je suis une rêveuse âgée de 36 ans. Ma carrière dans les relations publiques (j’ai travaillé pour Bloomingdale’s pendant 5 ans en tant que directrice des relations publiques pour la Floride) m’a beaucoup aidée pour The Chestee car c’est un savant mélange de mode, de fitness et de relations publiques. Sinon, j’adore aller à la plage, boire du bon café et dormir, beaucoup dormir, lol.

chestee1Comment as-tu découvert le CrossFit? 

J’ai découvert le CrossFit en 2008, alors que je cherchais une salle près de chez moi. Je ne savais pas faire de pull-ups, ni de double-unders et je n’avais jamais fait de burpees. J’ai souffert mais j’ai adoré ça! Je suis rapidement devenue accro et j’ai commencé la compétition en 2011. En 2012, j’étais qualifiée pour mes premiers Regionals en équipe.

Quelle place occupe le CrossFit dans ton quotidien?

Etre active et faire du sport sont essentiels pour moi. Je m’entraîne 5 fois par semaine. Ces derniers temps, j’ai été contrainte de scaler mes WODs pour m’adapter à mon planning chargé. Mais m’entraîner reste une priorité. C’est un moyen de me sentir bien.

chestee.png

Qu’aimes-tu dans le CrossFit? 

Ce que je préfère, c’est la variété : chaque jour est différent. J’aime les défis ! Et ce qu’il y a de mieux dans le CrossFit, c’est la communauté.

Parlons de The Chestee. Quand et comment as-tu eu cette idée? 

Pour The Chestee, la communauté CrossFit a été mon premier soutien. J’ai eu l’idée il y a 6 ans, lorsque je participais à Wodapalooza. Je me suis fait mal à la clavicule lors d’un AMRAP 20 minutes avec des shoulder to overhead à 145 livres. En plein WOD, j’ai retiré mon t-shirt et je l’ai coincé dans les bretelles de ma brassière pour faire écran entre ma peau et la barre. Ca a été la révélation : je devais créer un tel vêtement. La semaine suivante, j’ai coupé en deux une paire de genouillères, puis cousue dans le col d’un t-shirt de compression. Mon premier prototype était né !

14519650_1122954764451300_8668829290036617602_n

A quoi ressemblait le premier Chestee? 

C’était plutôt moche ! Ca ressemblait plus à un costume de Peter Pan qu’à un véritable vêtement.

Comment a évolué? 

A vrai dire, ma première collection était très différente de ce que je propose actuellement. C’étaient des t-shirts avec des plastrons. Quand je me suis rendue compte que le modèle le plus décolleté était ma meilleure vente, je me suis également aperçue que bien des femmes l’achetaient en pensant que c’était une brassière.  J’ai décidé de faire des changements et j’ai essayé de voir comment faire une version brassière, à la place.

11009893_798329913580455_8137332472962098061_n
The Chestee, version 2015

Comment crée-t-on une nouvelle brassière? 

C’est très difficile. Une brassière de sport doit être fonctionnelle et technique. Il fallait y loger mon protège-clavicule en instance de brevet et que le résultat soit esthétique. De très nombreuses tentatives ont été nécessaires avant d’arriver à quelque chose que je porterais vraiment.

Reçois-tu de l’aide ? 

Je collabore avec les athlètes qui représentant la marque. Il arrive que nous imaginions des brassières The Chestee ensemble. J’ai travaillé avec Nicole Capurso, Sloane McComb, Jenny Borda, Lauren Brooks et on lancera bientôt un nouveau modèle imaginé avec Brooke Wells.

10325694_940848985995213_5337182004768733990_n.jpg

Comment vas-tu développer la marque? Quels sont tes projets? 

J’ai lancé des leggings avec des protège-tibias intégrés. Ils sont très polyvalents et tendance, avec du mesh à tous les endroits stratégiques ! Mais ma priorité reste les brassière. Je veux continuer à améliorer le produit. Je travaille actuellement sur une collection destinés aux femmes avec une poitrine généreuse. C’est un marché sous représenté.

Merci beaucoup à Nicole Biscuiti d’avoir répondu à nos questions ! N’hésitez pas à visiter le site The Chestee : https://chestee.myshopify.com/
fb
Publicités

1 réflexion au sujet de “Rencontre avec Nicole Biscuiti, fondatrice de The Chestee”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :