Débuter, Shopping

Comment s’équiper quand on débute ?

Alors comme ça, on regrette les tapas et les cocktails à volonté de l’hôtel club? Bah oui, vacances, j’oublie tout. Et à force de vivre les fesses à l’air et déambuler en Birkenstock, on néglige le retour à la réalité et le test ultime : rentrer son derrière dans ce foutu jeans qu’on a acheté avec un pourcentage minime de stretch.

Désormais, s’habiller revient à vivre le calvaire d’une saucisse cocktail qu’on tente de tremper dans un bol de ketchup trop petit. Ca gigote dans tous les sens, et c’est inconfortable. Plutôt que de sombrer dans le désarroi et appeler Elodie Gossuin pour gober des pilules à base de caca de poney, vous avez eu l’envie furieuse de tenter le CrossFit. Même pas peur de tous ces gens aussi luisants que s’ils se faisaient des sessions détente dans des tonneaux d’huile Puget… Vous foncez !

Seulement voilà, reste un mystère (en plus de la langue étrange qu’ils parlent tous) : comment s’équiper?

Pour commencer…

  • Les chaussures.

Sachez que s’il y a une seule chose à acheter rapidement, ce sont des chaussures de CrossFit. Bien entendu, cela n’est pas obligatoire. Sauf que quand vous attaquerez les séances autour de l’haltéro avec des chaussures de running, vous aurez juste l’impression de tanguer comme Leo DiCaprio à bord de son rafiot. Ca peut être marrant si vous avez le pied marin. Si comme moi, votre expérience de la mer se limite à prendre le ferry pour l’Angleterre (et boire des litres de cidre pour oublier qu’on est au milieu de la flotte et que, sous la coque du bateau, des millions de poissons sont en train d’avoir une vie sexuelle), n’hésitez pas à investir. D’autant que, désormais, le choix est de plus en plus vaste : Nike, Reebok, NoBull, Inov8, Adidas, … Toutes les marques de sport, ou presque, ont leur modèle dédié au CrossFit. Actuellement, mes préférées sont les Nike Metcon 3 (je reviens vite avec un test complet!) mais à vous de voir quel modèle est à votre goût et surtout, est adapté à votre pied. Pas question de faire un WOD dans des chaussures inconfortables.

IMG_3394
Les dernières arrivées (et pas encore testées sur un WOD) : les NOBULL.
  • Une brassière ADAPTEE.

Là, mesdames, c’est un autre indispensable. Finis les soutifs de ville ou les brassières en coton empilées les unes sur les autres. Vous êtes un mille-feuille? Assurément, non. Donc on ne multiplie pas les couches, ça ne sert à rien, c’est inconfortable et ça ne vous empêchera pas d’avoir les seins qui trinquent. Oui, une bonne brassière de sport, c’est cher. Mais si vous prenez soin de votre corps en bougeant, autant ne pas le détruire d’un autre côté avec des sous-vêtements inadaptés. Quelle que soit la marque, n’hésitez pas à prendre un modèle « high impact » ou maintien supérieur, qui tiendra le choc lors des sessions les plus intenses. Parmi mes marques préférées, je vous recommande Nike, Anita Active, Shock Absorber ou Zsport. Si choisir une brassière, c’est trop la jungle pour vous invite à découvrir mon article à ce sujet dans le numéro 17 de WorkOut’Mag ou à me poser directement vos questions (en commentaire ou par mail).

ZSPORT Virtuosity_Ambiance.jpg
Modèle Virtuosity de Zsport

Voilà, c’est à peu près tout ce dont vous avez besoin en matière d’équipement. Vous pouvez aussi acheter une gourde ou un shaker, histoire de bien vous hydrater sans accumuler les bouteilles d’eau, au risque de mettre en péril tous les ours blancs du monde ou, simplement, de vous tromper de bouteille et partager la flore bactérienne d’un autre athlète.

Ensuite…

Au bout de quelques semaines voire quelques mois de pratique, certains achats pourront venir compléter votre équipement.

  • Les protège-poignets.

Ils deviendront probablement vos meilleurs amis pendant les longues séances de Front Squat ou Overhead Squat. A velcro, en coton ou en cuir, là encore le choix ne manque pas ! Pour un look un peu plus roots et une fabrication Made in France, jetez un œil chez The French Wrap. Sinon, j’aime beaucoup ceux en coton tout simple, à serrer selon sa convenance. Très faciles à laver (et merci de le faire régulièrement, les armes biologiques ne sont pas autorisées par les Nations Unies), ils se déclinent dans des dizaines de coloris ou de motifs. Plutôt Tortues Ninja, super héros ou cupcakes?

Ninja-Turtles-Full-Res.jpg
Protège-poignets Strength Wraps, $29.99
  • Une corde à sauter.

Si, en débutant, le simple fait de passer un DU relève du fantasme, sachez que ça viendra (oui, oui, croyez-moi ! Après des heures à vous acharner et à découvrir les joies des pratiques BDSM à force de vous fouetter). Bien des boxs disposent de cordes à sauter. Dans un premier temps, n’hésitez pas à les utiliser. Quand vous vous sentirez un peu plus à l’aise, peut-être aurez-vous l’envie d’en acheter une (histoire de pouvoir vous exercer sur votre terrasse, et de faire des soirées mojito et Christian Grey avec votre moitié). Les marques de référence sont, notamment, RPM et Velites. Certes, elles coûtent plus qu’un rein au marché noir colombien. Est-ce que l’investissement vaut la peine? Assurément. Sauf que si vous n’avez pas forcément envie de payer votre corde grâce à Cofidis, vous pouvez vous tourner vers des options à prix plus doux, comme les cordes de chez Grudge.

IMG_9377-e1498394503852
Corde à sauter Grudge, modèle Formula 1, 35€.
  • Une paire de maniques

Que vous maîtrisiez les tractions rapidement ou pas, les mains souffrent sur les barres de gym. Cloques, callosités, une chose est certaine : votre carrière de mannequin main est foutue. Histoire de soulager vos petites mains délicates (et de continuer vos séries même quand ça pisse le sang à en faire du boudin), les maniques sont toujours un bon achat.

maniques
Maniques Thorus, 20 €.
  • Une ceinture d’haltérophilie.

Toujours un accessoire intéressant une fois que vous maîtrisez les différents mouvements et commencez à mettre de la charge. Attention ! Pas question de mettre une ceinture d’haltéro histoire de pallier à une technique dégueulasse. Répétez le mouvement, encore et encore. Travaillez votre technique plutôt que de vouloir charger à tout prix. Ensuite, investissez. Les ceintures d’haltéro se déclinent en deux versions : à crans ou avec velcro. Généralement, le velcro a la faveur des athlètes car plus facile à mettre et enlever rapidement pendant les WODs.

mel__52532.1486659189.451.416
Mermaid Belt de 2POOD, en vente chez crossxwod, 55.90€
  • Une balle de massage.

Alors, ça ne remplacera pas Sven, le grand suédois qui vous a fait un massage aux pierres chaudes au Marmara Agadir, mais une balle de massage, c’est toujours chouette à avoir dans ses affaires. Enfin…pas sur le coup. Car la baballe sert à dénouer les tensions musculaires. Un calvaire sur le moment. Mais c’est comme l’épilation du maillot : ça fait mal sur le moment mais on est content du résultat.

balle_de_massage_32fee377-9f1a-4cb1-a61c-de4043fbd4b5_large
Balle de massage FIT’ & RACK, 4.80€.

fb

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s