Blablabla, Récupération

Le taping, 2e partie

Après la théorie, on passe à la pratique avec la pose des bandes en fonction des pathologies et des besoins.

  • EN PRATIQUE

Le Taping est une technique non enseignées dans les cursus médicaux ou paramédicaux et nécessite de suivre une formation supplémentaire. Bien que les premiers thérapeutes à proposer le taping ont étés les kinésithérapeutes et les ostéopathes, tous ne sont donc pas habilités à le faire.

Vous devez vous renseigner sur le professionnel de santé que vous souhaiter consulter.

Sachez que le taping n’est pas exclusivement reservé à un public médical. Avec sa démocratisation dans le domaine du sport, le taping attire de nombreux athlètes et professionnels du coaching. Les formations sont ouvertes à tous et se déroulent en générale sur un weekend et vous pouvez vous former directement afin de maîtriser pleinement cet outils. Cependant, certains montages sont très simples à comprendre et à placer soi-même (lorsque l’endroit le permet comme le genou ou la cheville) ou avec une aide extérieure.

Une fois placé, le tape se garde jusqu’à 5 jours. Il résiste à l’eau et aux entrainements. Selon le motif, plusieurs applications peuvent être nécessaires afin de rallonger les effets.

Pour des motifs minimes, contracture, fatigue musculaire, courbatures (…) une seule application suffit en général. Pour des motifs plus complexes comme les tendinopathies ou les entorses, plusieurs applications seront nécessaires. Dans ces derniers cas, l’avis médical est une priorité.

Quelques exemples de montages simples et utiles pour le CrossFit,

Mais avant de se lancer :

PREPARATION DE LA PEAU

  • Retirer toute crème et huile sur la peau.
  • Sécher la peau (ne pas appliquer le Tape sur peau mouillée, même humide ou transpirante).
  • Nettoyer la zone avec un gel hydro-alcoolique ou une lingette bébé pour une meilleur adhésion.
  • Raser la zone si besoin (Si le tape colle aux poils et non à la peau cela annule les effets).

REGLES D’OR

  • Arrondir les extrémités du Tape (pour éviter tout accroc dans les vêtements et permettre une
  • tenue optimale).
  • Appliquer les extrémités du tape SANS tension.
  • Les extrémités ne doivent pas se superposer et être appliquées directement à la peau.
  • Eviter de trop toucher avec les doigts la partie adhésive.
  • Bien frotter le tape une fois positionné pour assurer un effet collant maximum.

EPAULE

Peut-être appliqué pour toute douleur de l’épaule, en prévention d’un Wod qui sollicitera beaucoup les épaules et en récupération.

1 / Etirer la partie antérieure du deltoïde en amenant le bras en arrière. Coller la première bande sans tension en suivant le relief du muscle.

2 / Etirer l’arrière du deltoïde en amenant le bras vers l’avant, main sur l’épaule opposée. Coller la deuxième bande de tape en suivant le relief du muscle.

3 / Coller l’extrémité de la 3ème bande au niveau du muscle pectoral, puis étirer la bande vers l’arrière à environ 50% de tension en passant au dessus de l’acromion (relief osseux à l’extrémité de l’épaule). Coller la fin de la bande au niveau de l’omoplate.

KNEE WRAP

2 bandes de Tape entourent la rotule avec environ 40% de tension afin de créer un maintient total et global du genou. Peut-être appliqué pour une douleur/ gène non spécifique et une faiblesse de la zone.

1 / Genou à 90°.

2 / Coller l’extrémité de la bande sur le tibia et croiser la tubérosité tibiale (relief osseux sous le genou).

3 / Contourner la rotule en appliquant environ 40% de tension. Terminer en croisant le quadriceps.

4 / Faire de même avec la deuxième bande de tape.

 

LOMBAIRES

Soulagement immédiat les douleurs lombaires d’origine non discale. Peut se placer aussi en prévention d’une hyper utilisation (deadlift lourd et intensif par exemple). Idéal en récupération.

1 / Le sujet est assis et enroulé vers l’avant afin d’étirer les muscles lombaires. Placer la première bande de tape au départ de la fesse et la déposer sans tension le long des muscles para-vertébraux.

2 / Procéder de la même façon pour la deuxième bande de tape.

3 / Etirer la bande large entre 40 et 80% selon le besoin et le ressenti et la placer au plus bas du dos, juste au dessus du sillon inter-fessier.

Pour l’étape 3, prendre une bande de tape large (10cm), l’ouvrir au centre pour pouvoir l’étirer de part et d’autre.

  • FAITS REELS OU PLACEBO ?

De nombreuses études ont étés réalisées afin de démontrer les effets multiples du Taping.

Parmi elles, des études pour évaluer les effets du taping sur des douleurs fémoro-patellaire [1] (effets positifs sur la douleur et la fonction), pour évaluer les effets du taping sur les douleurs d’épaule [2] (Le groupe avec taping a montré une amélioration immédiate de la douleur à l’abduction de l’épaule après l’application des bandes), pour évaluer les effets du taping sur la circulation et objectivé par écho Doppler (influence positive sur la circulation chez le sujet pathologique et aucun effets négatifs chez le sujet sain), sur l’efficacité du taping sur un œdème postopératoire [4].(Le paramètre étudié est la circonférence du membre inférieur. Les résultats du traitement avec le taping montrent une réduction plus rapide et significative de l’œdème par rapport au traitement avec drainage lymphatique).

En conclusion, il semble que le tape ait des effets positifs sur la circulation lymphatique et sur la diminution de la douleur. Cependant, les échantillons de patients sont faibles et d’autre études à plus grande échelle mériteraient d’être menées.

[1] Rob Brandon, Lisa Paradiso, The use of Kinesio® Tape in patients diagnosed with Patellofemoral pain (PFP), 2005, http://www.kineweb.es/the-use-of-kinesio-tape-in-patients-diagnosed-with-patellofemoral-pain.pdf

[2] James A. Dauber, Paul D. Stoneman, Mark D. Thelen. The Clinical Efficacy of Kinesio Tape for Shoulder Pain: A Randomized, Double-Blinded, Clinical Trial. DOI:10.2519/jospt. 2008.

[3] Hashimoto Tatsuyiki, Kase Kenzo. Changes in the volume of the peripheral blood flow by using kinesio taping. Kinesiopiste

[4] Bialoszewski D., Wozniak W., Zarek S. Clinical efficacity of kinesiology taping in reducing edema of the lower limbs in patients treated with the Ilizarov method – Preliminary report. Orthopedia traumatologia rehabilitcja. Medsportpress 2009, vol 11, 46-54.

Encore un immense merci à Elodie Guegan  (Ostéopathe D.O, Ostéopathe du Sport (D.U) spécialiste en taping kinesiologique, Formatrice Rocktape et responsable du secteur CrossFit et Sport Rocktape France, Ostéopathe des Meridian Regionals depuis 2016) d’avoir pris le temps de nous expliquer les principes et les applications du taping. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s