Blablabla, Récupération

Comment gérer une blessure?

Un faux mouvement, un peu de fatigue et paf, le chien, c’est la blessure. Si le CrossFit ne cause pas plus de blessures que les autres sports, cela peut tout de même arriver. Alors, que faire dans ce cas?

  • Consulter un médecin.

C’est certainement le premier réflexe à avoir…et le moins automatique pour les athlètes. Nous sommes tous plus ou moins persuadés que le corps médical est ligué contre nous (un peu comme les banquiers et les agents immobiliers, d’ailleurs. Mon psy et moi travaillons là-dessus).

giphy1

Le danger? Qu’il nous prescrive des suppos Que le médecin nous dise d’arrêter le CrossFit pendant quelques jours/semaines. Déjà que le rest day est synonyme de torture alors, plusieurs jours consécutifs, c’est du domaine de la science-fiction. Sauf qu’il peut être judicieux de creuser le trou de la Sécu et de connaître la nature de sa blessure, histoire de ne pas aggraver la situation. Sauf que, comme tous les médecins font partie de l’Opus Dei (c’est Dan Brown qui me l’a dit), comme une crétine, je continue généralement à m’entraîner sur mes blessures. Et dire que ça a fait des études.

  • Adapter son entraînement.

On lève le pied (je ne parle pas littéralement, merci beaucoup) et, POUR UNE FOIS, on s’écoute. Pas question de faire 5 kilomètres run sur une entorse à la cheville (celle-là, elle est facile. Enfin une excuse pour ne pas courir). Merci de ne pas tenter le PR en Front Squat quand on a le pouce ou le poignet en vrac. Bref, on remet en route le cerveau et on fait preuve de bon sens. Bien entendu, on parle de sa blessure au coach et il vous aidera à adapter votre entraînement (c’est le principe du CrossFit, non?). On enclenche le festival international du scaled, on privilégie l’intensité à la charge, … C’est le moment de se ménager et d’écouter son corps (par contre, on évite d’écouter toutes les voix dans sa tête).

img_9671

  • Investir dans un kit SOS Crossfiteur en détresse

Que trouve-t-on dans ce merveilleux kit, Maryse?  Un vrai festival Compex ! Vous connaissez certainement leurs appareils d’électro-stimulation. Ils sont d’un grand secours en cas de blessure, grâce à leurs programmes de rééducation, de relaxation musculaire ou pour renforcer un muscle fragilisé. Si vous voulez relire mon test du Compex Fit 5.0, c’est ici.

img_6925

Bien entendu, vous n’avez pas épousé une riche cougar la semaine dernière, aussi le Compex constitue un investissement conséquent. Comme vendre un rein n’aidera pas à la récup’, il existe d’autres solutions. Compex a sorti une gamme d’orthèses de l’espace. Le barbu et moi en avons (nous vieillissons, que voulez-vous) : lui pour le genou et moi pour la cheville (ça t’apprendra à mettre des baskets compensées, espèce de folle dingue). Nous avons opté pour la gamme Trizone proposant un soutien moyen. Il existe aussi Anaform pour un soutien moins important, Webtech version soutien moyen et Bionic pour valoir 3 milliards un support maximal.

img_0417

La gamme Trizone permet de soutenir sans bloquer, grâce à un savant mélange de maintien et de compression. Elle sait se faire oublier et mettre les douleurs en sourdine. Mémé se sent comme avant son opération de la hanche. Cerise sur le boudoir (plus facile à manger avec un dentier), l’orthèse évacue la transpiration et les odeurs. Blessé oui, puant non. Elle ne glisse pas, ne coupe pas la circulation et te donne un petit air de cyborg débarqué de la planète Fran. Certes, c’est un petit investissement (de 29.90 € à 69.90€ pour la gamme Trizone) mais ça peut servir si vous êtes sujets à certaines blessures ou douleurs récurrentes.

  • Consulter un médecin.

Non, je ne suis pas complètement sénile. Je l’ai déjà dit au début de l’article, je sais. Sauf que si la blessure persiste, stagne, voire s’accentue, il faut couper agir. L’entraînement a déjà été impacté par ce problème et rien ne change. On reste comme ça jusqu’à la prochaine invasion de sauterelles radioactives ou on tente de comprendre d’où vient le problème. Peut-être est-ce le moment de faire un bilan, des radios, …et, peut-être, s’arrêter un peu pour mieux reprendre? Je sais, ça craint. La voix de la raison est une poufiasse.

Pour connaître les dernières news du blog et de la planète CrossFit, n’hésitez pas à liker notre page Facebook.

 

 

Publicités

3 thoughts on “Comment gérer une blessure?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s