Nutrition, Récupération, Rest day

Survivre aux fêtes de fin d’année, partie 2

Maintenant qu’on a bien dormi/médité et qu’on a bougé son popo (cf. la première partie de l’article pour les retardataires), il reste quelques secrets dans ma hotte de Mère Noël, histoire de ne pas finir l’année en version humaine du confit de canard.

  • On s’hydrate !

Les excès en tout genre (enfin, surtout dans le genre alcoolisé), ça crame l’organisme. Pas étonnant de se réveiller quelques heures après le crime, tenaillés par une soif terrible. On use et abuse de l’eau, des thés et autres tisanes. Et si le « pisse-mémé » (joli comme nom, n’est-ce pas), ce n’est pas votre tasse de schnaps, on opte pour d’autres solutions. Riche en minéraux et pauvre en sucres, l’eau de coco peut vous aider à reprendre du poil de la bête (aucun rapport avec le manque de places chez votre esthéticienne en fin d’année). Pas fan de noix de coco (en boisson en tout cas…car pour faire le bruit d’un cheval au galop, c’est top)?
200

Un petit jus frais (oui, parce que pas frais, ce n’est pas fulgurant pour la récup). Voici une recette anti gueule de bois, tirée du génial Juice, Blend, Taste.

juice

Ingrédients : 

5 feuilles de chou kale

1 tige de céleri

1 pomme verte

1 morceau d’une quinzaine de centimètres de concombre (précisément! ou pas)

la moitié d’un citron

1 cuillère à soupe de gingembre frais coupé en morceaux

2 cuillères à soupe de persil

Passez tous les ingrédients à la centrifugeuse. Servez immédiatement, à température ambiante ou avec des glaçons.

  • On mange.

Quoi??? On mange? Encore !? Oui mais pas n’importe quoi. On évite la tentation des croissants et autres pains au chocolat, hamburgers du fast food (parce que c’est pratique, ça va vite) et autres plats préparés (euh…a priori, ce que je vous dis là n’est pas une révélation et est valable tout le reste de l’année). Pas question de faire peser plus de cochonneries sur notre foie (gras). Masser du chou kale pendant 30 secondes n’est pas au programme (le massage, on le garde pour soi). Il reste des options healthy et pas prise de tête ! Question salé, pourquoi ne pas en profiter pour faire un peu de soupe? Facile à conserver et santé, c’est LA solution pour manger bon et ne pas cuisiner tous les soirs (par contre, la louche de crème fraîche dans le potage est optionnelle). Pas d’idée?

Zou, un peu d’huile dans une cocotte. On fait revenir un oignon coupé en lamelles et on ajoute un peu de curry. Paf, une tranche de potiron en morceaux, on couvre d’eau et on ajoute sel et poivre. Quand l’eau se met à frémir, on baisse le feu et on patiente jusqu’à cuisson du potiron (testez la texture du potiron avec un couteau). On mixe (et on peut même ajouter du lait de coco au moment de mixer la soupe, histoire d’ajouter un peu de gourmandise au plat). Voilà. Finito. Difficile de faire plus simple, non?

Citrouille

Pour le dessert, trop facile de se faire plaisir sainement avec la gamme de The Coconut Collaborative (promis, je ne fais pas de fixette sur la noix de coco. Mes obsessions concernent seulement le chou kale et les myrtilles). Sans gluten, sans lactose et sans sucres ajoutés, les desserts The Coconut Collaborative ne font même pas hurler les paléovores (sauf peut-être de bonheur).

La matière grasse de la noix de coco est notre amie : elle a réduire le taux de cholestérol dans le sang (plutôt utile pendant les fêtes!). Et comme la noix de coco est pleine de fibres, nous sommes plus vite rassasiés. La marque propose déjà des desserts nature, sur lit de myrtilles (myrtilles !!!!) ou de fruits de la passion, ainsi que des riz au lait (de coco, of course) et des glaces.

The-Coconut-Collaborative_gallerie

Les « yaourts »sont vraiment un régal ! La texture se fait légère et douce. Le goût est peu sucré et le « lit de fruits » est bien présent. On sent le vrai goût des ingrédients. La saveur du lait de coco se fait sentir mais reste assez discrète. On sent un petit « je ne sais quoi » d’exotique sans se faire attaquer les papilles par un goût trop agressif ou écœurant. Pour le riz au lait, mon testeur barbu a aimé le twist apporté par la noix de coco mais la texture est un peu trop compacte à son goût. Et vous? Connaissez-vous cette marque?  Les glaces ont l’air très appétissantes aussi ! Vivement une présence encore plus vaste de cette marque soucieuse de notre bien-être.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s