Nutrition, Récupération, Rest day

Survivre aux fêtes de fin d’année, partie 1

Mousseux tord-boyaux, galantine, feuilletés à la saucisse, foie gras GRAS, maman de Bambi avec des marrons, … Les fêtes, ce moment où tu préfèrerais habiter en Chine, parce que là-bas, il y a bien plus qu’une semaine off entre Noël et jour de l’an. C’est aussi la joie des interminables repas en famille (oui, 6 heures à table. A côté de ça, un marathon, ça semble presque rapide). Tata Josette qui mange la bouche ouverte tandis que Pépé Raymond nous parle de sa passion sans bornes pour la chasse à la galinette cendrée. Et dis-moi, ma chérie, quand est-ce que tu nous trouves un mari pour faire des beaux bébés potelés? Et t’as pas un peu grossi? Bref.

A la fin de chaque repas, on finit par se sentir comme un loukoum sur pattes (et potentiellement au bord de la dépression).
OK, Noël, c’est fini. Allez courage, plus que la Saint Sylvestre et le jour de l’an. Sauf qu’après les agapes du 31 décembre, les petits cousins qui s’étripent autour de la Xbox tandis que votre nièce se prend pour la Reine des Neiges, ça s’annonce sportif. Moralité, autant profiter de cette semaine de battement pour se refaire une santé (ou du moins limiter les dégâts). Oui mais comment?

  • On dort !

Ca semble terriblement bête à dire…et pourtant. Pendant les fêtes, on court à droite et à gauche. D’abord pour tenter de finir ses achats à temps. Puis pour se rendre aux repas organisés par les familles, éparpillées aux quatre coins de votre région, voire de la France. On se couche tard pour se relever assez tôt. Un peu de déficit en vitamine D, une surcharge de travail, des conditions météo bof bof, et c’est la garantie de finir raplapla. Micro-sieste and co, on s’aménage des temps de pause. Si vous n’avez pas le temps de tomber dans les bras de Morphée, pourquoi ne pas essayer quelques minutes de méditation (pull en chanvre optionnel). Tentés? Je vous recommande de lire L’art de la méditation de Matthieu Ricard. Abordable (à tous les sens du terme) et bien fichu !

Ricard

Quelle que soit la méthode choisie, on prend le temps de penser un peu à soi.

  • On bouge.

Là, ça se complique ! Difficile de trouver la motivation pour faire un footing ou un WOD un lendemain de fête. Toutes les excuses du monde entrent en collision dans notre tête. Pas le temps ! Pas la force ! J’ai la nausée ! J’ai mal à la tête (voire aux cheveux)! On est tous passés par là (oui, même assez récemment pour tout vous dire). A Noël, j’ai abusé des bonnes choses. Additionnez ça à un gros coup de fatigue et ça donne une Clémence dans un drôle d’état. Le lendemain matin, WOD. Et là, c’est le drame. Rien qu’en m’attachant les cheveux, j’ai la tête qui tourne. Prometteur. Sauf que, l’avantage de s’entraîner entre amis, c’est que, justement, les potes t’attendent. Direction la box…On lance le radar pour faire….le WOD 300. Probablement pas ma meilleure performance de tous les temps mais je me suis amusée. J’ai vu mes amis, transpiré et je me suis donnée à fond (même si la notion de « à fond » était limitée ce jour-là). A la fin, miracle. Non seulement ma transpiration n’exhalait pas trop la Chouffe, mais je me sentais vraiment mieux.

Pas envie de reprendre le train-train sportif? Et pourquoi ne pas en profiter pour faire quelque chose de différent? Comme tenter le yoga, se promener dans un parc ou en forêt, aller nager (et finir par un tour dans le bain à bulles), faire un bootcamp entre copines, sauter à la corde, prendre des cours de trapèze ou de rock acrobatique. Bref s’A-MU-SER !

accrosport-halloween2015-49

Pas d’amis disponibles pour se bouger? Pourquoi ne pas rejoindre une communauté de runners, histoire de rencontrer de nouvelles personnes? Si vous avez passé trop de temps de votre grotte à manger paléo, et que le contact humain, ce n’est pas trop votre truc, le coach virtuel est peut-être LA solution. Peut-être l’avez-vous vu dans ma liste d’idées cadeaux pour Noël : je suis fan du Jabra Sport Coach. Ces écouteurs bluetooth vous suivent dans toutes vos activités. Le son est juste formidable (plus facile pour se donner à fond) et l’application dédiée permet de suivre vos performances en plus de recevoir un coaching ! Cross-trainig, marche, course, skate, ski…il nous suit partout ! Pas mal pour se remettre en jambe, non?

jabra
Jabra Sport Coach, 149 € (en vente dans les grandes enseignes de sport et magasins culturels)

 

A suivre…

 

Publicités

1 réflexion au sujet de “Survivre aux fêtes de fin d’année, partie 1”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s