Débuter, Traduction

10 conseils quand on débute le CrossFit

1. On a tous été débutants !

Rentrer dans une box pour la première fois, c’est intimidant : partout, des gens avec des abdos, des barres d’haltéro, et là, quelqu’un qui passe muscle-up sur muscle-up.

Quand on est nouveau, facile de se dire qu’on n’est pas à sa place. Faux. On a tous été débutants et, avec du travail, vous aussi vous montrerez ce que vous savez faire aux anneaux.

 

2. Aucune honte à scaler (adapter)

C’est une des leçons les plus importantes à retenir quand on commence le CrossFit. Même si vous vous voyez comme quelqu’un en forme, vous devrez certainement scaler à vos débuts.

Les WODs sont courts et intenses. Si vous êtes capables de soulever un certain poids dans un environnement « classique », il vous faudra un peu de temps pour vous faire à l’intensité.

Commencez doucement et augmentez la difficulté progressivement. Si vous scalez correctement, vous tirerez le meilleur de chaque WOD, tout en travaillant en sécurité et avec des mouvements réalisés correctement.

 

3. Point important : la nourriture

Ce qu’il se passe à la box est important mais vos résultats dépendent de ce qu’il se passe à l’extérieur. Assurez-vous d’avoir correctement mangé avant chaque cours et mangez des produits de qualité pour garantir une récupération optimale.

Pour tirer le meilleur parti du temps passé à la box, vous devez également dormir suffisamment, ne pas trop stresser et prendre quelques compléments si nécessaire.

 

4. N’ayez pas peur de la nouveauté !

Selon Greg Glassman, fondateur du CrossFit, ce sport consiste à :

« Entrainez-vous aux principaux mouvements d’haltérophilie : deadlift, clean, squat, presses, C&J et snatch. Maîtrisez aussi les bases de la gymnastique : pull-ups, dips, montées de corde, pompes, sit-ups, handstand push, pirouettes, flips et holds. Faites du vélo, courez, nagez, ramez, etc, vite et fort.
5 ou 6 jours par semaine, combinez ces éléments d’autant de façon que votre imagination le permet. L’ennemi, c’est la routine. Les entraînements doivent être courts et intenses.

Découvrez et pratiquer régulièrement de nouveaux sports ».

Quel que soit votre passé sportif, vous serez confrontés à quelque chose de tout nouveau un jour ou l’autre. Serrez les dents. Qu’est-ce qu’il peut vous arriver? Si vous n’avez pas fait le poirier depuis l’enfance, vous ne ferez probablement pas le tour de la box sur les mains dès votre première tentative. Mais avec du travail et de la discipline, tout est possible. Vous pourriez bien vous surprendre !

5. Le bon sens évite les blessures

En dépit des dires de certains de vos amis ou membres de votre famille, les WODs ne sont pas dangereux. Si vous êtes dans une box sérieuse, les coachs prendront garde à proposer des entraînements sans danger.

Toutefois, si, à l’occasion, vous ne faites  pas preuve de bon sens, vous risquez de vous blesser.

11266503_1009567355744618_3742299113282162858_n

 

6. Les jours de repos sont essentiels…

…rien que pour prévenir les blessures et optimiser les bénéfices de l’entraînement. Si votre corps n’est pas suffisamment reposé, vos progrès s’en trouveront limités.

Si vous êtes tout le temps fatigué(e)s, c’est le signe que vous devez vous reposer davantage. Nous sommes tous différents, aussi il est impossible de dire combien de jours de repos vous devez prendre chaque semaine. Ecoutez votre corps : si vous pensez que vous devez vous reposer, vous avez certainement raison !

 

7. Posez des questions

Il n’y a pas de question idiote.

Enfin…si vous avez déjà entendu un briefing d’athlètes avant une compétition, vous savez que c’est un mensonge ! Mais il reste important de poser vos questions, même si elles vous semblent bêtes.

Si vous avez des doutes sur un mouvement, un WOD, une option pour scaler ou si vous voulez juste l’avis de votre coach, demandez ! Il est là pour ça…et un bon coach sera toujours heureux de vous aider.

 

8. Attendez-vous à travailler plus que votre forme physique…

Chaque fois que vous venez à la box, c’est pour vous dépasser physiquement. C’est le but, non? Pas seulement…

Vous mettrez également votre mental à l’épreuve. Certains WODs vous sembleront plus difficiles que d’autres et vous aurez envie d’abandonner en plein milieu. C’est là que le mental intervient. Travaillez-le et vos performances s’amélioreront.

Seminaire 3
Photo : Alexandre Bouffard

 

9. Trouver un jeans va devenir un problème

Si vous n’avez jamais fait d’haltéro, j’ai une mauvaise nouvelle : dites adieu à votre jeans slim préféré. Vous n’allez pas seulement gagner des abdos…mais aussi des cuisses.

C’est un vrai problème et trouver une paire de jeans pourra constituer un WOD en soi. Soyez fiers/fières de votre nouveau corps et bataillez pour trouver LE jeans qui rendra justice à vos efforts.

10. Vous ne cesserez jamais d’apprendre

Ici, vous avez découvert les 10 leçons que vous apprendrez lors de votre première année dans une box. Mais en fait, vous ne cesserez jamais d’apprendre.

C’est l’intérêt d’un sport en constante évolution. Gagner en efficacité avec les dernières techniques, participer à des séminaires d’haltéro pour gagner en force, combiner des mouvements pour tester vos capacités…il y a toujours quelque chose à apprendre.

Apprenez à connaître les athlètes de votre box et, plus globalement de la communauté CrossFit, et amusez-vous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s