Evénement, Reebok CrossFit Games

Notre séjour aux Reebok CrossFit Games 2015. Partie 1.

Au départ, ça ressemblait à un rêve un peu fou : si on allait aux Games? Finalement, sans qu’on s’en rende vraiment compte (le banquier a certainement un avis différent), on se retrouve dans un avion en route pour Los Angeles.

IMG_0409

Le premier matin a certainement été le plus étrange. Tu arrives à Carson, aux abords du StubHub Center sans vraiment te rendre compte que ça y est, tu es aux CrossFit Games ! C’est d’autant plus curieux quand, la première personne que tu croises est Cherie Chan.
IMG_0414

Et là, juste à côté de toi dans les gradins, le père de Chyna Cho et toute la famille venue soutenir le patriarche, David Hippensteel, durant la compétition Masters. En ce premier jour, consacré aux Teens et Masters, règne une ambiance très familiale. Mais méfiez-vous des Teens : malgré leur jeune âge, ils sont très très impressionnants ! Quand ils se lanceront dans l’arène à l’âge adulte, le CrossFit risque de prendre un nouveau coup d’accélérateur.

IMG_0437

Dès le mercredi, l’ambiance change avec le début de la compétition pour les individuels hommes et femmes. L’air devient plus électrique. Et pour refroidir l’atmosphère, quoi de mieux qu’un tour dans les eaux vivifiantes du Pacifique? Rendez-vous à Hermosa Beach pour les épreuves de paddle. Le hic? Les épreuves individuelles qui commencent dès 7 heures du matin ! Monsieur Castro veut nous faire tomber du lit? Ou il a des actions chez les fabricants de café. Quoi qu’il en soit, l’épreuve de la plage est certainement un de mes meilleurs souvenirs. Le public est à proximité des athlètes et cela permet de vraiment très bien voir le WOD (et à quel point ce foutu worm semble lourd).

IMG_0518

IMG_0574

IMG_0621

IMG_0651

De retour au StubHub, on tord le coup à une légende urbaine : Rich Froning sait courir (et bien !). On sent que l’athlète n’est pas là pour faire de la figuration avec son équipe, CrossFit Mayhem Freedom.

Arrivés au stade de tennis, surprise : des brouettes attendent les compétiteurs. Des brouettes, oui? WTF? Au programme, course de brouettes version CrossFit. Violence en prévision. Surtout que la « fameuse » brouette Rogue, nous avons eu l’occasion de la tester sur le stand de la marque. A vide, elle pèse un âne mort. Imaginez avec des sacs de sable !

Et oui, là, on se rend bien compte qu’être petit n’est pas toujours un avantage dans ce sport…surtout quand il s’agit de passer des sacs de sable par-dessus les palissades du stade.

IMG_0858

IMG_0994

IMG_1019

IMG_1149Bon, allez, rien de mieux qu’une petite bière pour se remettre de voir les autres souffrir (prière de ne pas l’acheter au StubHub, c’est $14 le verre de pipi de chat). Et puis, c’est plein d’oligo-éléments (qui a dit « ce n’est pas Paléo »?? Burpees !).

IMG_0394

A très vite pour la suite des aventures au Pays des CrossFit Games !

Pour connaître les dernières news du blog et de la planète CrossFit, n’hésitez pas à liker notre page Facebook.

Publicités

2 réflexions au sujet de “Notre séjour aux Reebok CrossFit Games 2015. Partie 1.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s