Test

J’ai testé les collants de compression SKINS

Ca vous parle la compression?

En ce qui me concerne, jusqu’à récemment, j’étais dubitative. J’ai bien investi (oui, investi, vu le prix des bestioles) dans des collants estampillés « compression ». Résultat, je me suis retrouvée le cuissot serré mais le derrière à l’air (véridique ! Le machin s’est fait la malle pendant un stage de corde à sauter. La moitié de la box a eu l’honneur de voir ma belle culotte spécial sport. Moment de solitude…).

Alors quand la marque SKINS m’a offert de tester l’un de leurs produits, j’ai sauté sur l’occasion, espérant me faire un autre avis sur la compression.

L’objet du délit? Le collant de compression A400 (ça fait un peu avion de chasse comme nom, non?) qui vient de recevoir le prix de l’innovation 2015. La marque s’intéresse au CrossFit et sponsorise notamment Kenneth Leverich (7e aux Regionals Californie).

SKINS USA KENNY LEVERICH - CROSSFIT PHOTO-SHOOT_Original_30197

Un corps ne faisant pas l’autre, il a fallu que je donne ma taille (de oompa-loompa) et mon poids pour recevoir LA bonne taille de collant, celle qui s’adaptera vraiment à mon corps (ce n’est pas du sur-mesure mais presque. Je me sentais un peu comme Batgirl qui se fait coudre son premier costume par sa tatie).

Quand j’ai reçu le colis SKINS, j’étais comme une gamine à Noël. Et puis…j’ai eu un moment de doute : comment vais-je faire rentrer mes fesses dans un si petit vêtement? Finalement, pas besoin d’un chausse-pied pour passer le A400. A la différence d’autres collants, qui obligent à exécuter une drôle de chorégraphie pour le passer, le collant SKINS est facile à mettre.

Première impression? Je suis très très à l’aise, presque mieux qu’en pyjama (mais en plus glamour).Esthétiquement, les coutures donnent un style sympa au collant (en plus d’avoir une vraie utilité en matière de soutien et de stabilité). Les logos dorés apportent un peu de peps à l’ensemble, sans être bling-bling. Autre bon point, le A400 n’est pas transparent (pardon pour cette obsession de la culotte!).

SKINS USA KENNY LEVERICH - CROSSFIT PHOTO-SHOOT_Original_30198

Et dans le feu de l’action, ça donne quoi? Déjà le A400 ne bouge pas d’un poil : hspu, corde à sauter, box jumps, course, haltéro…Aucun danger de se retrouver cul nu (avouez que ça peut avoir son importance). L’élastique à la taille maintient sans serrer.

La compression n’est pas la même selon les zones du collant. Le but? Améliorer la circulation sanguine pour augmenter les performances physiques, la puissance mais aussi réduire les douleurs et limiter les risques de blessure.

Jamais je n’ai eu les jambes aussi légères pendant un WOD. Mieux, en cas de courbatures, le collant limite ces douleurs et permet de profiter de sa séance sans se limiter. Plus d’une fois le A400 a sauvé mes jambes (et puis, c’est toujours plus seyant et efficace que de sortir le déambulateur).

Le A400 est même plus intelligent que mes crevettes domestiques. Il s’adapte au climat ! Pas de risque de cuire en cas de canicule ni de jouer les Mister Freeze quand les températures descendent. Par ailleurs, le tissu respire (enfin, pas littéralement, sinon ça serait flippant). Donc adieu l’impression d’avoir pris une douche avec ses fringues de sport : la transpiration est évacuée très vite.

Vous en voulez encore? Le collant vous protège même contre les UV ! (mais il ne fera le WOD à votre place, ne lui en demandez pas trop non plus).

Le A400 peut également être utilisé pour la récupération. Souvent, je le gardais un peu après mon WOD (merci la technologie respirante !). Ainsi, pas de courbature quasi-instantanée ou de démarche de cow-boy. Mieux, j’ai vraiment eu l’impression de récupérer plus vite, ce qui n’est pas négligeable quand, comme moi, on fait du CrossFit presque tous les jours.

Le seul hic avec le A400? Quand il est à laver…

Bref, merci SKINS pour la découverte de ce très bon produit !

Je vous invite à découvrir les produits SKINS sur leur site : http://www.skins.net/fr/

Le collant A400 coûte 120 € et existe pour hommes et femmes.

Publicités

1 réflexion au sujet de “J’ai testé les collants de compression SKINS”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s